American Hustle

American Hustle

Sorti quasiment en même temps que The Wolf of Wall Street, le film a souvent servi de moyen de comparaison pour dire lequel s’en sortait mieux pour raconter les déboires de personnes professionnelles de la fraude. Difficile pour moi de les comparer mais une chose est sûre, les deux reposent sur la performance de leurs acteurs. Il s’agit du gros point fort d’American Hustle car le scénario est flou et se perd dans des « sous fraudes » auxquelles le spectateur ne comprend plus rien. Malgré ce manque de clarté, on ne peut qu’admirer le quatuor d’acteurs se renvoyer la balle pendant plus de deux heures. Ils sont d’ailleurs extrêmement bien aidés par les costumes et les perruques complètement dingues. La BO donne également un rythme bienvenu pour booster l’histoire et coller parfaitement à l’ambiance.

+ : le casting + la BO !
: un scenario un peu flou
LA scène : le micro-onde « on fire » ou la scène d’intro de Christian Bale

  • Note : 3.5 / 5

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.