Pompeii

Pompeii

Avec ce titre, difficile d’avoir des surprises. On connait déjà l’issue finale, c’est donc au réalisateur de trouver un moyen pour tenir 1h30. Il opte ici pour l’histoire d’amour entre ce gladiateur en quête de liberté et la fille du chef de la ville. Les nombreux plans du volcan qui gronde sont là pour prévenir qu’une catastrophe va arriver. Il faut alors voir ce film comme un divertissement, sans grande nouveauté. La 3D est absolument inutile mais les effets spéciaux de la deuxième partie sont corrects. On a donc deux grandes parties : la première centrée sur les gladiateurs et la deuxième qui porte sur la catastrophe. Les acteurs sont bons, sans plus (merci Kiefer Sutherland d’en faire autant… on a compris que tu étais le méchant !).
Les gros plus se situent dans la BO, très réussie, ainsi que les scènes d’introduction et de conclusion (avec enfin une petite surprise).
Pour finir, on remercie Kit Harington d’avoir aussi bien entretenu ses abdos ! Ça fait plaisir de voir Jon Snow au soleil !

+ : Kit et ses abdos
: trop prévisible
LA scène : la fin : beauté de l’image et violence du propos  –> beau résultat. Le prologue donne également des frissons.

  • Note : 3 / 5

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.