Tomorrowland

Tomorrowland

Cette nouvelle production Disney nous raconte l’histoire de Casey Newton, une brillante jeune fille passionnée de science qui va faire équipe avec Frank Walker, un ancien inventeur très doué, pour tenter de découvrir les secrets d’un monde particulier se trouvant dans une autre dimension : Tomorrowland (ou le monde de Demain pour les non-anglophones).

Enfin un blockbuster qui n’est ni une suite, ni un remake, ni un reboot ! C’est assez rare pour être souligné. Mais malgré un scénario plutôt original, le film souffre d’un manque d’approfondissement général et se contente d’axer son propos sur la dualité entre les optimistes et les pessimistes face au futur. Car oui, il s’agit là du véritable objet du long-métrage : montrer comment les humains se placent vis-à-vis d’un futur qui ne s’annonce guère réjouissant – thème très actuel.

Dommage donc que ce fameux Tomorrowland, qui a des airs rétro-futuristes, ne soit finalement pas plus exploité. Il aurait mérité qu’on s’y attarde davantage pour profiter à la fois de toute la genèse qui l’entoure mais aussi de sa qualité visuelle qui est très belle. A l’inverse, on regrette le temps que prend l’histoire pour se mettre en place. Dès le départ, on sait que les deux personnages principaux sont amenés à se rencontrer et c’est véritablement à partir de ce moment que le récit prend un tournant mais cet instant arrive (trop ?) tard dans le film. C’est l’une des raisons qui fera que tant de questions resteront sans réponse, au grand désespoir des spectateurs – l’exemple le plus frappant étant la fin (on sent alors bien l’influence de Damon Lindelof, créateur de la série LOST, qui a participé au scénario #MauvaiseFoi).

Du côté des acteurs, même si la promo a clairement mis en avant Britt Robertson et George Clooney, le rôle le plus intéressant a été confié à la jeune Raffey Cassidy, vraiment très à l’aise. Elle permet de pimenter le duo Robertson-Clooney et nous offre même les moments les plus émouvants.

Entre rêve, imagination et espoir, le film allie toutes les qualités tant recherchées par Disney et éveillera peut-être des âmes d’aventurier chez des jeunes spectateurs tandis qu’il restera un divertissement plutôt correct pour les autres.

+ : Une histoire plutôt originale …
: … qui a malheureusement des faiblesses
LA scène : la très jolie scène entre Raffey Cassidy et George Clooney vers la fin

  • Note : 3 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.