The Man from U.N.C.L.E.

The Man from UNCLE

Adapté d’une série TV des années 1960, The Man from U.N.C.L.E. met en scène deux agents spéciaux, l’américain Napoleon Solo de la CIA (Henry Cavill) et le russe Illya Kouriakine (Armie Hammer) du KGB, qui doivent faire équipe en pleine guerre froide afin de déjouer les plans d’une organisation criminelle qui prépare en secret la prolifération d’armes nucléaires. Leur seule piste ? La fille (Alicia Vikander) d’un scientifique allemand disparu qui pourrait les amener à infiltrer l’organisation.

2015 est-elle l’année des espions ? Après Kingsman: The Secret Service (critique) qui nous emmenait à Londres et en attendant le prochain James Bond, c’est Guy Ritchie qui nous propose un film d’espionnage. Réalisateur des deux excellents Sherlock Holmes sortis en 2009 et 2011, il nous embarque cette fois dans les sixties pour nous livrer un divertissement tout à fait correct malgré un scénario trop classique. L’histoire est en effet la grande faiblesse du film : on reprend les codes des films d’espions sans vraiment les innover. On aurait souhaité des rebondissements plus surprenants et du suspense plus tenace.

Là où Ritchie se démarque des autres c’est dans la réalisation et dans le montage. On ne peut d’ailleurs pas s’empêcher de tirer des parallèles avec les Sherlock Holmes. Si vous avez vu ces deux films, vous remarquerez qu’il utilise des techniques semblables : un montage rythmé pendant les courses-poursuites, des séquences musicales qui ressemblent presque à des clips ou encore cette volonté de nous remontrer une scène sous un autre angle pour nous expliquer ce qu’on aurait manqué. Alors certes, on aime ou on n’aime pas mais personnellement je suis assez cliente des effets qu’il utilise, à part peut-être le split-screen qui n’apporte pas grand-chose puisque le rythme de ces scènes est déjà soutenu. Tous ces éléments permettent néanmoins de ne pas provoquer l’ennui chez le spectateur. Il faut également rajouter la très chouette bande originale qui renforcera l’ambiance des sixties, déjà très colorée et très vintage. On apprécie aussi les gadgets complètement dépassés et les courses-poursuites dans les vieilles voitures.

Mais le film vaut clairement le détour pour son casting, à commencer par le duo d’acteurs principaux : Henry Cavill prend des airs de James Bond tandis qu’Armie Hammer joue un russe plus sensible qu’il ne parait. Leur duo fonctionne à merveille et permet de nous offrir quelques scènes vraiment amusantes (la fuite en bateau !). Les femmes ne sont toutefois pas en reste ! Alicia Vikander est impeccable, comme à chaque fois, et la méchante Elizabeth Debicki a une classe monumentale. A noter aussi les petits rôles des vétérans Jared Harris et Hugh Grant qui ne sont pas pour nous déplaire. Et bravo à ceux qui parviendront à voir le caméo de David Beckham : je n’ai toujours pas compris ce qu’il faisait là mais au moins, je l’ai repéré !

Moins fun et moins délirant que Kingsman, The Man from U.N.C.L.E. nous fait quand même passer un bon moment et remplit tout à fait sa fonction de divertissement.

+ : les acteurs, l’ambiance sixties, la réalisation de Guy Ritchie
: un scénario pauvre
LA scène : l’expédition nocturne qui finit en course-poursuite en bateau

  • Note : 3.5 / 5
Publicités

5 commentaires

  1. J’ai adoré ce film avec l’ambiance des années 60, les séquences musicales, et les acteurs bien sûr ! La révélation pour moi a été Armie Hammer mais tous les autres sont aussi excellents !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.