Allegiant (Divergente 3)

Allegiant

Troisième volet de la saga Divergente, le film reprend là où on avait laissé nos héros. Après avoir renversé les Erudits, Tris et ses alliés décident de passer par-dessus la Clôture qui encercle Chicago, persuadés qu’un monde meilleur les attend. Ils découvrent alors un environnement hostile que seul le « Bureau » semble contrôler. Cet organisme est à l’origine de l’expérience menée à Chicago dont le but était de trouver une solution pour sauver l’humanité. Tandis que la guerre est sur le point d’éclater dans sa ville natale, Tris va tenter de convaincre le Bureau d’intervenir afin d’éviter un véritable massacre. Mais y parviendra-t-elle ?

Suivant la tradition déjà opérée par d’autres sagas (Harry Potter, Twilight, The Hunger Games), le dernier roman de la série Divergente est divisé en deux films. On a déjà vu les problèmes que cela pouvait engendrer pour les « premières parties » : un film lent et une histoire étirée qui ne sert qu’à préparer le final souvent plus explosif et palpitant, tout cela uniquement pour faire plus d’argent. Allegiant n’échappe malheureusement pas à cette coutume et ne parvient pas à nous faire frissonner. Mis à part quelques scènes d’action qui rythment un peu le tout, il ne se passe pas grand-chose. On a le droit par exemple à des longues scènes où les personnages ne font que marcher ou se regarder (oui, oui !) : rien de très passionnant.

A cela s’ajoute un scénario sans le moindre suspense. N’ayant pas lu les livres et au vu des révélations du précédent opus, l’attente était assez grande mais hélas, aucune surprise n’est venue chambouler le récit. C’est du déjà-vu en matière de saga dystopique (quitter une dictature pour en découvrir une autre). Il parait tellement évident que ce nouveau monde au-delà de la Clôture soit mystérieux dans un premier temps pour ensuite révéler sa vraie nature. On retombe alors dans les mêmes schémas et storylines déjà traitées.

Même certains effets spéciaux ne sont pas entièrement réussis. On trouve notamment des plans dans la première demi-heure qui font terriblement mal aux yeux. Avec une franchise de cette carrure, on est en droit d’attendre une totale maîtrise dans ce domaine. Il y a au moins eu de la recherche concernant la Marge, ces terres arides et acides au-delà de la Clôture, qui nous offrent des jolis tableaux même si le filtre rouge/ocre a été utilisé à outrance.

Pire encore, quelques acteurs n’ont pas l’air passionnés par l’histoire. En tête, Shailene Woodley qui manque cruellement de charisme dans ce film et qui a l’air de s’embêter. Elle devient passive un peu comme son personnage qui se transforme en une jeune femme vraiment naïve (après tout ce qu’elle a vécu, on ne comprend pas comment elle peut penser de la sorte). Heureusement qu’un personnage comme Four a l’air un peu plus réveillé par rapport aux autres (et le charme de Theo James fait son effet). Mais le plus agréable reste encore Miles Teller qui sortait déjà du lot dans Insurgent. Son personnage n’a point évolué mais il amène un souffle de légèreté et d’ironie bienvenu. Dommage également que les seconds rôles ne soient pas traités à leur juste valeur, surtout lorsqu’on a des pointures comme Octavia Spencer, Naomi Watts ou Jeff Daniels.

En bref, un troisième épisode qui ne ravira que les fans absolus de l’univers. Les autres auront de grandes impressions de « déjà-vu » et trouveront le temps long (et dire qu’un quatrième film devrait sortir…).

+ : Miles Teller et les paysages de la Marge

: un récit sans surprise, sans émotion, sans suspense. Vide.

LA scène : la découverte de la Marge

  • Note : 1.5 / 5

 

 

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.