The Huntsman : Winter’s War

The Huntsman

Il y a une tradition à Hollywood qu’on commence à bien connaître : si un film a du succès et rapporte beaucoup d’argent, une suite est rapidement envisagée. Ce fut le cas pour Snow White and the Huntsman sorti en 2012 sur nos écrans. Si au départ les producteurs souhaitaient faire une suite, ils se sont finalement rabattus sur un spin-off consacré au personnage du chasseur interprété par Chris Hemsworth. Exit donc Blanche-Neige/Kristen Stewart et le réalisateur Rupert Sanders (on ne reviendra pas sur le scandale de leur affaire), bonjour la nouvelle équipe ! Le scénario est à nouveau remanié pour finalement s’arrêter sur un prequel ET une suite ! Car oui, les événements de The Huntsman : Winter’s War se passent à la fois avant et après le premier opus. Et c’est là le gros souci de film : il aurait mieux fallu choisir une des deux possibilités.

Le début du long-métrage est pourtant assez intriguant. Bien avant que la reine Ravenna ne rencontre Blanche-Neige, elle vivait aux côtés de sa sœur Freya. Cette dernière, après une trahison amoureuse, décide de partir fonder son propre royaume de glace grâce à ses nouveaux pouvoirs (coucou Frozen !). Elle choisit également de lever une armée de guerriers très puissants qui doivent respecter une règle essentielle : l’interdiction d’aimer. Parmi les rangs, Eric le chasseur et Sara vont pourtant tomber amoureux et devront en subir les conséquences.

Mieux vaut ne pas s’étendre davantage sur le récit afin de ne pas trop dévoiler l’intrigue. Mais ces quelques lignes correspondent aux événements se déroulant avant le premier film. Puis intervient un saut dans le temps qui déroute quelque peu le spectateur. Il faut se rappeler rapidement tout ce qui s’est passé : Ravenna est vaincue, Blanche-Neige règne (mais on ne la voit pas) et le chasseur se balade dans les bois ! Commence alors une sorte de deuxième histoire dont le lien avec la première s’explique peu à peu. Mais voilà, on note rapidement des confusions et des incohérences dues à cette ellipse. Une des plus marquantes touche par exemple le personnage du chasseur dont la personnalité est presque à l’opposé de celle du premier film. Le scénario devient également beaucoup trop prévisible pour surprendre les spectateurs. Il aurait été plus intéressant de ne faire qu’un prequel et de se focaliser sur l’histoire des sœurs. Leur relation n’est d’ailleurs pas vraiment exploitée dans ce film. De même, l’histoire d’amour entre Eric et Sara manque de puissance.

C’est dommage parce que l’univers a énormément de potentiel. La fantasy est bien traitée, on a le droit à une bonne production, une belle atmosphère, des décors et des costumes somptueux, et des effets spéciaux plutôt réussis. Le casting est lui aussi impeccable, en particulier les rôles féminins : Charlize Theron a une classe monumentale, Emily Blunt nous sort son côté « glaçante » qui lui va à ravir et Jessica Chastain est parfaite en guerrière féroce. Quant à Chris Hemsworth, il reste fidèle à lui-même mais on ne serait pas contre un peu plus de subtilité dans son jeu.

Les fans absolus du premier film seront probablement satisfaits même s’ils ne sont pas à l’abri d’une petite déception. Et comme le film intègre le premier opus, mieux vaut l’avoir vu pour comprendre entièrement l’histoire.

A noter également que je n’ai pas vu le film en 3D mais j’imagine que ce n’est pas bien transcendant, comme d’habitude.

 

+ : bon casting féminin et bonne production

 : prequel ou sequel, il faut choisir les gars

LA scène : la confrontation finale

  • Note : 2,75 / 5

 

WOW c’est déjà le 100e article sur « Cinémathèque de Clélia » ! Le temps passe terriblement vite. Merci à toi, cher lecteur fidèle ou occasionnel, de lire ces quelques mots  🙂

 

 

8 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.