The Secret Life of Pets

The Secret Life of Pets

Vous êtes-vous déjà demandé ce que vos animaux de compagnie faisaient en votre absence ? Et bien les créateurs de la franchise Moi, Moche et Méchant en ont fait un dessin animé intitulé The Secret Life of Pets (ou Comme des Bêtes en VF).

Le long-métrage s’intéresse donc au quotidien de différents animaux domestiques (chien, chat, oiseau ou encore hamster) et nous montre quelles sont leurs occupations préférées quand leurs maîtres sont absents. On y fait surtout la connaissance de Max, un petit chien qui aime énormément sa propriétaire Kathie. Tout va changer lorsque cette dernière ramène à la maison un gros chien  nommé Duke. Ce nouveau compagnon ne va forcément pas plaire à Max qui va tenter de s’en débarrasser…

Reprenant le concept de Toy Story, The Secret Life of Pets démarre sur une excellente idée : montrer ce qu’il se passe lorsque les humains sont absents. Les petites scénettes du quotidien sont d’ailleurs celles qui fonctionnent le mieux, même si beaucoup ont déjà été montrées dans les bandes-annonces. Le film développe ensuite un côté plus aventureux qui est moins efficace que les situations dans les appartements new-yorkais et qui manque d’originalité en plus de devenir parfois vraiment brouillon.

Le problème vient probablement du trop grand nombre de personnages. Alors certes, la plupart sont très réussis et constituent même la force du film, mais l’ensemble n’est pas assez homogène. C’est dommage parce qu’il y a tout de même de très bons gags, bien amenés et inventifs (« j’aurais pas été la chercher, je suis trop old school »). Mais l’histoire de Max et Duke qui se retrouvent dans les égouts et qui rencontrent une bande d’animaux anti-humains gouvernés par un lapinou tout excité, est mal gérée.

Petite déception également en ce qui concerne le doublage français : les prestations de Philippe Lacheau (Max) et François Damiens (Duke) patinent un peu et manquent un poil de peps. Il faut dire que toute l’énergie du film passe dans le personnage du lapin Pompom (c’est Willy Rovelli qui lui prête sa voix) qui, honnêtement, fatigue un peu le spectateur à la longue.

Finalement, on passe un bon moment devant The Secret Life of Pets même si ce n’est clairement pas le dessin animé de l’année (coucou Zootopia).

Il faut dire également que la campagne promotionnelle de ce film était tellement grande que, du coup, les attentes l’étaient aussi. Je crois que c’est la bande-annonce que j’ai vue le plus souvent ces dernières années au cinéma. Et forcément, puisqu’il y avait tellement d’éléments dans la bande-annonce (comme c’est malheureusement trop souvent le cas), les surprises n’étaient pas au rendez-vous. Il aurait fallu s’en tenir au petit teaser qui correspond aux cinq premières minutes du film… A bon entendeur !

 

+ : les personnages et des gags bien trouvés

 : l’histoire d’aventure qui manque d’originalité

LA scène : « j’aurais pas été la chercher, je suis trop old school »

  • Note : 3 / 5

 

Petites informations concernant le blog : la critique de Now You See Me 2 sera publiée cette semaine et je vous prépare un dernier article de la série « 10 bonnes raisons de… » qui sera en ligne très prochainement.

 

 

 

3 commentaires

  1. Je l’ai vu dimanche et je suis en tout point d’accord avec toi. Mis à part le début du film qui reprend ce que l’on a pu voir en bande annonce, le reste du film n’est pas au niveau. J’ai même trouvé le temps vraiment long sur la fin et seul le lapin a réussi à me sauver de l’ennui. Ce n’est pas mauvais, mais sans plus. Zootopie reste loin devant. 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.