Sully

sully

Le 15 janvier 2009, un exploit se produit à New York : le pilote Chesley « Sully » Sullenberger parvient à poser sans encombre un avion sur les eaux glacées du fleuve Hudson, sauvant la vie des 155 passagers à bord. Alors que Sully est considéré comme un héros et que tout le monde parle du « Miracle sur l’Hudson », une enquête est ouverte et risque de menacer la carrière du pilote…

Après American Sniper, le réalisateur Clint Eastwood continue de nous raconter la vie de héros américains. Son choix s’est arrêté sur ce pilote qui a réussi l’inconcevable. Grâce à un récit non linéaire, le réalisateur parvient à maintenir du suspense dans une histoire que tout le monde connait. L’atmosphère est tendue et le rythme est parfaitement dosé (le film ne dure que 1h36). L’événement nous est conté sous différents angles et avec différents points de vue mais en y ajoutant toujours de l’émotion. Les passagers nous communiquent tour à tour leur angoisses, leurs peurs et leurs soulagements. On ressent aussi le stress dans la cabine de pilotage. Tout est bien construit, bien raconté et bien réalisé. On y ajoute même parfois un soupçon d’humour alors que la situation ne s’y prête évidemment pas.

Si l’événement a retenti dans le monde entier, l’enquête qui a suivi a probablement moins marqué les esprits. Cela peut paraître complètement dingue qu’on ose se demander si cet homme a fait le bon choix en se posant sur le fleuve. Après tout, les simulateurs disent qu’il aurait pu atterrir sur une piste et éviter ainsi que l’avion ne se retrouve dans l’eau… Le doute s’installe même chez Sully ! La scène finale de l’audience offre un climax exceptionnel qui démontre à nouveau la maîtrise du réalisateur.

Tom Hanks livre une performance magistrale, tout en retenue et à mille lieues de son jeu balbutiant qu’on a pu voir dernièrement dans Inferno. Il incarne un homme humble qui dit avoir simplement accompli son travail. La scène où on lui apprend que les 155 personnes sont en vie est tout simplement magnifique. Tout cela sent bon la nomination aux Oscars.

Sully n’est donc pas une simple reconstitution d’un fait divers. Au contraire, c’est une histoire riche et humaine qui méritait entièrement qu’on la porte sur grand écran.

 

+ : TOUT mais surtout un Tom Hanks au sommet de son art.

 : j’ai cherché mais honnêtement, je n’ai rien à redire, si ce n’est que j’aurais aimé que le film ne s’arrête jamais !

LA scène : l’écoute de l’enregistrement de la cabine de pilotage durant l’audience.

  • Note : 5 / 5

 

13 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.