Pirates of the Caribbean – Dead Men Tell No Tales

L’annonce de la sortie d’un cinquième opus de la saga de Pirates des Caraïbes avait été une demi-surprise : si La Fontaine de Jouvence avait reçu un bon nombre de critiques négatives, le film avait tout de même rapporté près d’un milliard de dollars de recette. C’est donc tout naturellement que Jack Sparrow et ses compagnons allaient revenir sur nos écrans. On nous promettait même le retour d’Orlando Bloom (Will Turner), absent du quatrième film, et les bandes annonces finales laissaient entrevoir la présence de Keira Knightley (Elizabeth). Cette Vengeance de Salazar (Dead Men Tell No Tales en Vo) allait-elle permettre à la saga de renaitre de ses cendres ?

Si les résultats au box-office seront très probablement satisfaisants, on ne peut pas en dire autant du film. L’histoire est extrêmement faible et incohérente par moment. Les acteurs ne sont pas très charismatiques (surtout Brenton Thwaites qui joue le fils de Will et Elizabeth) et Johnny Depp en fait des tonnes. Le personnage du méchant, interprété par Javier Bardem, est mal écrit. Les dialogues sont mous, l’humour est potache et la mise en scène est quasi-inexistante.

Pour essayer de comprendre pourquoi la sauce ne prenait pas, j’ai revisionné le premier film La Malédiction du Black Pearl (histoire aussi de garder une bonne image de cette saga que j’aime bien – surtout les trois premiers films). Alors certes, si ce cinquième volet avait été la copie conforme du premier, on le lui aurait aussi reproché. Mais personnellement, je me serais tout à fait contentée d’une chasse au trésor traditionnelle, avec une histoire qui tient la route et des personnages bien écrits. Et honnêtement, pourquoi faire revenir Orlando Bloom et Keira Knightley pour ne pas les exploiter davantage ? Voilà donc quelques parallèles que j’ai pu tirer entre ces deux films :

The Curse of the Black Pearl

Dead Men Tell No Tales

Jack Sparrow est intelligent, malin, un peu maladroit ; Johnny Depp n’est pas dans l’excès. Jack Sparrow est un boulet pour son équipage, il prend peu d’initiative ; Johnny Depp en fait une caricature.
L’histoire, bien qu’assez alambiquée, tient la route et est bien rythmée. Il y a des rebondissements et des révélations en cours de route. Le mélange pirates + malédiction fonctionne. Certaines scènes sont absurdes mais elles parviennent quand même à être convaincantes. L’histoire ne tient pas debout, elle est incohérente (notamment avec le 2e film et la boussole). Il faut attendre 40 minutes pour que la quête du trident commence. Certaines scènes sont tellement absurdes que cela en devient pénible (l’interminable scène de la banque).
La marine royale a son rôle à jouer, notamment au travers de Norrington. La marine royale ne sert à rien (quelqu’un peut-il m’expliquer l’enjeu du personnage joué par David Wenham ?)
Elizabeth est un personnage intéressant et intelligent. Ses actions sont déterminantes. Carina est un personnage peu crédible et mal construit (le twist qui la concerne est ridicule).
Les choix et les actions du méchant sont cohérents. Les choix et les actions du méchant ne sont pas cohérents (la relation Salazar-Barbossa ne fonctionne pas).
L’humour est bon enfant. L’humour est lourdingue (le « mariage » … quelle est l’utilité de cette scène ?).
Les combats à l’épée ont de la gueule. Les combats à l’épée sont… il y a des combats à l’épée ?
Les effets spéciaux sont bons (on est en 2003). Les effets spéciaux sont passables mais pas extraordinaires (franchement, comment est-ce possible de faire des requins aussi ratés en 2017 ?).
La scène du baiser est mignonne. La scène du baiser est simplement ratée (il y a un gros problème de montage).
La musique est géniale. La musique est géniale : normal, c’est la même !

 

Bref, grosse déception pour ma part. Je me contenterai de regarder à nouveau les trois premiers volets et je laisserai ce cinquième film aux oubliettes. Et si un sixième opus devait voir le jour, engagez des scénaristes et des bons acteurs par pitié !

 

+ : la musique

 : la faiblesse de l’histoire et les personnages mal écrits

LA scène : l’intro (parce que j’étais contente de revoir Will et que j’avais encore espoir que ce film soit bien !)

  • Note : 1,5 / 5

 

 

 

 

 

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.