Spider-Man : Homecoming

Pour être totalement honnête, l’annonce d’un énième reboot de Spider-Man m’avait quelque peu exaspérée : je trouvais déjà que les films avec Andrew Garfield n’apportaient rien de nouveau et qu’on avait largement fait le tour de ce personnage. Mais il faut avouer que l’homme-araignée avait fait une apparition des plus remarquées dans le Captain America : Civil War. Résultat : j’ai été agréablement surprise par ce Spider-Man : Homecoming.

Dans un premier temps, il faut souligner que ce n’est pas une origin story : le film commence en effet après la bataille entre les Avengers à laquelle Spider-Man avait participé. Peter Parker maîtrise donc déjà une bonne partie de ses pouvoirs et on nous épargne une nouvelle scène de piqûre d’araignée et de décès de l’oncle Ben. On gagne véritablement du temps sur l’intrigue (pas besoin de nous répéter ce qu’on sait déjà).

Autre élément positif, le fait que Peter soit vraiment un adolescent et qu’il ait des problèmes d’adolescent, comme sa réputation au lycée ou sa vie amoureuse. Mine de rien, cet angle permet d’apporter un vent de fraîcheur sur les films de super-héros Marvel. L’interprétation de Tom Holland y est pour beaucoup : l’acteur britannique, déjà vu dans les très bons The Impossible ou The Lost City of Z, incarne ici un Spider-Man un peu maladroit mais complètement survolté, dont la bonne humeur est contagieuse. La relation qu’il entretient avec Tony Stark (Robert Downey Jr.), qui représente la figure paternelle, fonctionne très bien (à l’inverse de la relation avec sa tante May qui aurait mérité davantage de traitement).

L’humour, bien dosé, laisse ensuite sa place à une dernière partie un peu plus sombre, où les choix de Peter seront déterminants. Dommage toutefois que le méchant, incarné par Michael Keaton, ne soit pas hyper original. De même, si les effets spéciaux sont assez bons dans l’ensemble, j’émets encore et toujours des réserves concernant la dernière scène d’action qui pique parfois les yeux. Pour terminer, malgré un rythme plutôt soutenu, l’intrigue tourne parfois un petit peu en rond : on aurait peut-être pu s’arrêter aux deux heures (au lieu de 2h13).

Quoi qu’il en soit, même si ce Spider-Man : Homecoming garde tous les traits d’un film de super-héros, le point de vue d’un adolescent et le jeu de Tom Holland en font un très bon divertissement. Et j’ai presque envie de dire : vivement la suite !

 

+ : Tom Holland, le fait que ça ne soit pas une origin story

– : méchant un peu en dessous, un poil long

LA scène : la scène du Washington Monument

  • Note : 4 / 5

 

Publicités

14 commentaires

    1. Le Spider-Man joué par Tom Holland n’apparaît que dans le « Captain America – Civil War ». Ce n’est pas grave si tu ne l’as pas vu, Homecoming peut se suivre sans problème (la scène dans laquelle il apparait dans Civil War est expliquée au début du film). C’est au moins le côté positif du Marvel Cinematic Universe : tu n’es pas obligée de regarder tous les films pour tout comprendre (c’est mon cas^^).

      J'aime

      1. Oh tant mieux tu me rassures (même si apparemment « Captain America – Civil War » était plutôt pas mal), je n’ai vu que le premier Avenger alors j’avais « peur » de devoir rattraper deux films (ou plus) avant d’aller voir Spiderman 🙂

        Aimé par 1 personne

  1. Hâte de le voir ! Normalement j’y vais vendredi… si je ne me rétracte pas, parce que je dois aussi aller voir Pirates des caraïbes !
    J’ai peur d’être déçue, je me réfère trop aux premiers Spiderman avec Tobey Maguire. Déjà pour les amazing j’ai mis du temps à aimer alors qu’ils sont bien mais c’est une autre personnalité !
    tu en penses quoi?

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense justement que le fait que ce Spider-Man soit vraiment un adolescent apporte de la fraîcheur à la franchise. Personnellement, j’aime beaucoup Tom Holland et j’ai trouvé qu’il a fait du très bon boulot dans ce film. Mais je peux comprendre que les gens qui sont très attachés aux performances de Tobey Maguire ou Andrew Garfield, puissent peut-être trouver ce film justement trop « ado » et pas assez mature. Le mieux est encore d’aller le voir et de se faire son propre avis 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Critique très enthousiaste dis donc, ça fait plaisir !

    Il ne sort que la semaine prochaine en Belgique mais j’ignore si j’aurais le temps de le voir en salle car j’ai déjà prévu Song to Song et, bien sûr, Dunkerque dans les prochains jours. Au pire, j’attendrais la vidéo. 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, une bonne surprise ! Je me suis laissée prendre au jeu et ça a fonctionné 😉
      Bon courage pour Song to Song – je l’ai vu à Edimbourg (il faudrait d’ailleurs que je me motive à rédiger la critique) et même si j’essaie, j’ai toujours autant de peine avec le style de Malick.
      Dunkerque sort mercredi en Suisse : je ne tiens plus en place ! C’est LE film que j’attends le plus cette année et j’espère ne pas être déçue.

      J'aime

      1. J’avoue, j’ai du mal aussi avec Malick. Je vais le regarder essentiellement pour le casting.

        Et pareil pour Dunkerque, il sort mercredi prochain en Belgique (c’est un peu pareil partout je pense). Mon niveau d’excitation est identique au tien, c’est mon réal préféré donc chaque nouveau film est toujours un événement.

        Aimé par 1 personne

      2. Je suis restée jusqu’à la fin de la séance de Song to Song simplement à cause du casting 😂

        Nolan est aussi mon réalisateur préféré et le voir s’essayer au film historique est très prometteur. Hâte qu’on partage nos ressentis 😉

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.