Justice League

DC poursuit l’étendue de son univers super héroïque en nous proposant Justice League. Le film raconte comment Batman et Wonder Woman vont allier leurs forces et créer une ligue de super-héros dans le but d’affronter le terrible Steppenwolf…

Si je n’avais pas été tendre avec Batman V Superman et Suicide Squad, Wonder Woman avait réussi à me réconcilier partiellement avec l’univers cinématographique de DC. Je n’attendais pas spécialement ce nouveau volet avec impatience et je dois avouer que le résultat est loin d’être incroyable. Déjà d’un point de vue visuel, le film est bourré d’effets spéciaux pas franchement réussis (on reconnaît la patte de Zack Snyder) et soyons honnêtes, certains sont carrément immondes pour une production de la sorte.

La narration ne s’en sort pas mieux. Il faut attendre plus d’une heure pour que les super-héros s’assemblent : forcément, trois d’entre eux n’ont pas (encore) eu le droit à un film personnel, il faut donc les présenter, même si cela se fait uniquement dans les grandes lignes. Exit donc un quelconque développement de personnage : pas le temps, pas l’envie, pas le choix ! Et une fois qu’ils sont tous ensemble, la dynamique d’équipe ne prend pas vraiment. C’est loin d’être aussi fluide que les Avengers par exemple : je sais qu’il faudrait arrêter de tout le temps comparer DC et Marvel mais force est de constater que ces derniers ont mieux su gérer la construction de leur univers. Rien de nouveau également du côté du méchant : entièrement constitué en effets spéciaux, son seul souhait est, oh surprise, de détruire le monde ! Conséquence : le scénario est d’une simplicité affligeante.

Les acteurs font le service minimal avec le matériel qu’on leur propose. Les dialogues ne volent pas très haut et les quelques touches d’humour ont l’effet d’un pétard mouillé (et en plus, la plupart des vannes se trouvent déjà dans la bande-annonce). Ben Affleck fait littéralement la tronche du début à la fin (alors qu’il était plutôt bon dans le Batman V Superman). Gal Gadot est sous-exploitée (j’ai l’impression que toute la construction du personnage dans Wonder Woman n’a servi à rien). Même la fraîcheur et la naïveté de Flash, incarné par Ezra Miller, paraissent surjouées (alors que j’adore ce personnage). Cerise sur le gâteau, Superman fait son retour, toujours interprété par un Henry Cavill assez lisse : un retour totalement bâclé, sans grande saveur ni enjeu dramatique.

Pour finir, la bande-originale passe quelque peu inaperçue (pourquoi le thème de Wonder Woman, très efficace, n’est-il pas plus utilisé ?). J’ai aussi trouvé que les répliques enregistrées en post-production sonnaient parfois très faux. Suis-je la seule ?

Alors certes, la production de ce Justice League a été chaotique (entre les changements de réalisateurs et les reshoots) mais ce n’est pas une raison pour que cela se ressente autant dans le projet final. Faites un effort DC !

 

+ : Wonder Woman et Flash

 : le reste

LA scène : Dostoïevski

  • Note : 1,25 / 5

 

Wow c’est déjà le 200e article du blog ! Dommage qu’il soit consacré à un film aussi raté.

 

10 commentaires

  1. MDR la dernière phrase était la meilleure!!!! Félicitations pour ton 200ème article!!!
    Ce film ne me donnait pas du tout envie, et comme en ce moment je suis super soulée des films de super héros (à part Spiderman que j’ai beaucoup aimé), je n’avais pas envie de faire l’effort d’aller le voir au cinéma. Grâce à toi je n’aurais pas de scrupules à aller voir autre chose 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.