Santa & Cie

Chargés de confectionner les cadeaux des enfants, les 92’000 lutins de Santa, alias le Père Noël tombent tous malades à quelques jours du réveillon. Santa doit rapidement mettre la main sur le remède sinon les enfants ne recevront jamais leurs cadeaux. Et c’est à Paris qu’il commence ses recherches…

Cinquième réalisation d’Alain Chabat (Didier, Astérix et Obélix : mission Cléopâtre), Santa & Cie est un très joli film de Noël et une chouette comédie française (assez rare pour le souligner). C’était judicieux de la part de Chabat de faire débarquer le Père Noël dans notre monde et de montrer qu’en fait, il ne le connaît absolument pas. Cela nous offre de bons moments décalés comme Chabat sait très bien en faire. Les plus petits apprécieront les tours de passe-passe de Santa et la magie de l’esprit de Noël, et les plus grands aimeront relever les références, parfois subtiles, dont Chabat est le maître (attention, on n’est pas au niveau d’Astérix, mais personnellement, il me faudra un deuxième visionnage pour toutes les repérer).

Le film n’échappe cependant pas à quelques moments répétitifs, surtout en ce qui concerne le fameux remède, qui, heureusement, ne parviennent pas trop à entacher le rythme global (le film fait 1h35). On aurait peut-être préféré que l’intrigue prenne une autre tournure à un moment donné pour donner un autre souffle. On reste aussi dans un film de Noël qui contient donc sa dose de bons sentiments : les réfractaires devront s’abstenir.

Concernant les aspects un peu plus techniques, j’ose également espérer que des améliorations ont été apportées aux quinze premières minutes : en effet, la version du film que j’ai vue en avant-première n’était pas la version définitive et il y avait notamment encore des problèmes dans la postsynchronisation (les répliques des personnages, surtout celles de Bruno Sanches qui incarne les lutins, ne correspondaient pas aux mouvements des lèvres). Pareil pour quelques effets spéciaux dont le trucage devait encore être un peu plus travaillé. Mais honnêtement, pour une production française, le film s’en sort plutôt bien visuellement.

Finalement, Chabat, qui prête donc ses traits à Santa, a très bien su s’entourer : Pio Marmai et Golshifteh Farahani incarnent un couple très attachant, Audrey Tautou interprète une Mère Noël excentrique et les fans du Palmashow seront contents de retrouver David Marsais et Grégoire Ludig. Le film contient aussi quelques sympathiques caméos (mon préféré ? Jean-Pierre Bacri !).

Si vous êtes sensibles à l’écriture d’Alain Chabat et que vous aimez l’ambiance de Noël, il y a de fortes chances pour que vous soyez comblés par ce Santa & Cie.

 

+ : l’écriture de Chabat

 : une partie de l’intrigue qui tourne un peu en rond et les problèmes de postsynchronisation

LA scène : les scènes au commissariat

  • Note : 3,75 / 5

 

Mise à jour : je suis retournée voir ce film en salles et j’ai été un peu déçue de voir qu’il subsistait encore des petits défauts de synchronisation. Rien de bien alarmant mais certaines scènes auraient mérité un meilleur traitement.

 

Un commentaire

  1. Je trouve que Chabat a bien géré son film de Noël, ce qui n’est pas si facile étant donné tous les canons qui régissent leur écriture. Ce choix d’un Père Noël candide, qui a évolué dans un monde idéal et découvre un monde imparfait, et des humains, vivant dans un monde imparfait et ne croyant pas à cet être idéal, est tout à fait judicieux et donne une dimension supplémentaire au film.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.