Lady Bird

Christine McPherson, qui préfère qu’on l’appelle Lady Bird, est en dernière année d’un lycée catholique de Sacramento. Elle rêve secrètement de poursuivre des études dans une grande université de la côte Est. Mais sa famille a des problèmes financiers qui pourraient bien compromettre ses plans…

Ecrit et réalisé par Greta Gerwig, qui se serait inspirée de sa propre histoire, Lady Bird a déjà remporté de nombreux prix dans plusieurs cérémonies et a même battu des records de notes sur le célèbre site Rotten Tomatoes. Ces récompenses sont-elles pour autant méritées ?

Une chose est sûre, pour une première réalisation, le résultat final est plus que satisfaisant. Le film est court (il fait 1h30), les dialogues fusent et les scènes s’enchaînent avec un bon rythme. On n’a pas le temps de s’ennuyer. Si on retrouve certains moments phares des teen movies (les relations amoureuses et amicales, le bal de promo), le film dégage tout de même une certaine fraîcheur, due notamment au bon dosage de l’humour (le contexte de l’école catholique et la personnalité de certains élèves offrent un décalage sympathique) et à l’écriture des personnages. On s’intéresse également à la relation mère-fille, parfois conflictuelle, parfois attendrissante, qui pour le coup, sort véritablement de l’ordinaire.

Le film doit d’ailleurs beaucoup à ses acteurs, Saoirse Ronan en tête. Toujours très juste, l’actrice irlandaise déborde d’énergie et parvient facilement à basculer dans l’émotion quand il le faut. Sa troisième nomination aux Oscars est donc amplement méritée, comme celle de Laurie Metcalf qui incarne sa mère. Les scènes que partagent les deux actrices font vraiment partie des plus riches. A noter aussi les bonnes performances de deux acteurs de la nouvelle génération Lucas Hedges (Manchester By The Sea) et Timothée Chalamet (Call Me By Your Name) qui interprètent des personnages un peu à contre-courant de ceux qu’on voit d’habitude.

Il manque néanmoins quelque chose pour en faire un film marquant. On reste dans une petite production indépendante, certes bien écrite et bien filmée, mais qui est peut-être trop sage. Et personnellement, je regrette un peu l’absence d’émotion (à part dans la scène finale).

A défaut de transcender le genre, Lady Bird est un très joli film qui dresse le portrait d’une adolescente en pleine révolte incarnée par une actrice de talent.

 

+ : les acteurs

– : trop sage ?

LA scène : la dernière

  • Note : 3,75 / 5

 

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.