Jurassic World : Fallen Kingdom

Sorti il y a trois ans, Jurassic World s’était terminé avec la destruction du nouveau parc d’attraction laissant les dinosaures livrés à eux-mêmes sur Isla Nublar. Le volcan de l’île étant désormais entré en éruption, les dinosaures sont menacés d’extinction, forçant ainsi Claire et Owen à organiser une mission de sauvetage qui ne sera pas de tout repos…

Les dinosaures n’étant pas ma tasse de thé, j’étais volontairement passée à côté du film de 2015. Ce n’est que grâce à l’annonce du réalisateur du prochain volet que j’ai décidé de le rattraper. Ayant beaucoup aimé The Impossible et A Monster Calls, je trouvais très audacieux le choix de laisser une grande franchise de la sorte dans les mains de Juan Antonio Bayona. Si j’ai trouvé Jurassic Wolrd : Fallen Kingdom meilleur que le précédent, il est loin d’être exempt de défauts.

Le gros problème se trouve dans le scénario : faible et hautement prévisible, l’histoire ne passionne jamais, en plus de n’être guère novatrice. Les protagonistes mal attentionnés ont le droit à une écriture extrêmement clichée et ennuyante. Les autres personnages, Claire et Owen en tête, ne bénéficient d’aucun développement particulier, même si les acteurs sont plus ou moins convaincants dans leurs rôles (je reconnais le capital sympathie de Chris Pratt mais je trouve que son jeu pourrait s’améliorer – Bryce Dallas Howard est plus à l’aise et plus discrète dans celui-ci que dans l’autre). Les quelques ébauches de thématiques intéressantes sont rapidement mises de côté pour privilégier les scènes d’action, plutôt bien réalisées. Il faut pour cela remercier Bayona qui a tenté de donner une ambiance visuelle plus élaborée que dans le précédent volet. Le réalisateur espagnol joue notamment à plusieurs reprises sur l’ombre et la lumière pour faire apparaître les dinosaures et cela fonctionne assez bien (car suggérer est souvent plus fort que montrer), surtout dans la deuxième partie du film lorsque les personnages débouchent sur un nouveau lieu. Sans trop en révéler, ce changement de décor offre la possibilité à Bayona d’insuffler une atmosphère presque gothique qui offre quelques plans magnifiques.

Mais voilà, sans une histoire captivante et sans émotion, le résultat final demeure trop anecdotique pour véritablement marquer les esprits, d’autant que ce Jurassic World : Fallen Kingdom fait quasiment office de transition quand on voit la fin pour laquelle il opte. Divertissant mais sans plus.

 

+ : la mise en scène de Bayona

 : le scénario vide

LA scène : la partie de cache-cache dans la deuxième partie

  • Note : 2,25 / 5

 

 

5 commentaires

  1. Bryce Dallas Howard, personnellement, j’ai du mal… Je la trouve mauvaise, soit elle en fait trop, soit elle n’en fait pas assez. Elle a toujours l’air à côté de ce qu’il se passe. J’ai ri devant la scène où elle descend de l’hélicoptère et qu’on a droit au zoom sur ses chaussures (des bottes, sans talons), comme nous montrer que « hé vous avez vu, elle est plus en talons lole » (trop de subtilité).
    Chris Pratt, pareil. J’ai l’impression qu’on veut en faire une sorte de nouveau Harrison Ford/Bruce Willis mais … ça ne prend pas, pour moi. Peut être parce que je suis trop marquée par son rôle d’Andy dans Parks and Recreation.
    Bref, j’ai trouvé les deux médiocres dans un film déjà mauvais de base. Même si une ou deux scènes m’ont marquée, notamment celle du Brachiosaure abandonné aux flammes sur le ponton de l’île (c’était trop triste), cela ne sauve pas l’ensemble. Les personnages sont creux, les dialogues sont creux, les événement s’enchaînent trop vite (alors que le film dure plus de deux heures) et on n’a le temps de ne s’attarder sur rien (cf. la mort du vieux Lockwood, sa brouille avec Hammond et le clonage d’être humain…). Et puis, sincèrement, le domptage de Velociraptors… C’est un grand non.

    Aimé par 1 personne

      1. Oui. Moi même, j’y suis allée… Le doux parfum de la nostalgie (les trois premiers volets ont bercé mon enfance) et le fait de me dire que ce genre de films est, si l’on peut dire, « fait » pour être vu dans une salle de cinéma.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.