Mamma Mia : Here We Go Again

Après le succès mondial du premier Mamma Mia, il était évident qu’une suite verrait le jour. Il aura donc fallu attendre dix ans pour retrouver Donna, Sophie et ses trois potentiels pères sur la magnifique île grecque de Kalokairi. Autant vous le dire tout de suite : si vous avez aimé le premier, il y a de fortes chances pour que cette suite vous plaise également. Les allergiques aux comédies musicales et aux chansons d’ABBA (ça existe ?) vont devoir serrer les dents et attendre patiemment que la ferveur Mamma Mia passe.

Alors oui, Mamma Mia : Here We Go Again est forcément un peu moins bon que le premier mais il reste un parfait feel-good movie estival. Il faut bien évidemment mettre de côté les incohérences de l’intrigue et fermer les yeux sur les facilités scénaristiques pour, au final, profiter pleinement des décors paradisiaques, du casting cinq étoiles et des moments musicaux entraînants. Même si l’histoire du premier était déjà bien farfelue, elle tenait miraculeusement la route (le film était adapté d’une comédie musicale du West End londonien qui avait déjà fait ses preuves). Le deuxième volet est à la fois une suite et un prequel : Donna n’étant désormais plus là, Sophie doit gérer la réouverture de l’hôtel de l’île tandis qu’on nous montre comment Donna a rencontré les trois pères potentiels au travers de flashbacks. Le scénario part donc un peu dans tous les sens et la gestion des nombreux personnages est un peu compliquée. Mais étonnamment, les chansons d’ABBA s’insèrent assez bien dans le récit grâce à leurs thématiques universelles (même si certaines paroles ont été réécrites pour l’occasion).

Les yeux les plus affutés se rendront compte que le film n’a pas été tourné au même endroit que son prédécesseur : la Croatie a été préférée à la Grèce, mais pas d’inquiétude, les paysages sont tout de même sublimes. Les 1h54 passent vite grâce au bon dosage des nombreux numéros musicaux. Finalement, le film peut compter sur un casting survolté et investi dans le chant et la danse (bon d’accord, Pierce Brosnan a encore des progrès à faire, tout comme Colin Firth, mais ces acteurs n’ont au moins pas peur du ridicule !). Mention spéciale à Lily James (qui interprète Donna jeune) dont la fraîcheur et la fougue font du bien. Et même si la présence de Meryl Streep est réduite, son apparition risque de marquer les esprits.

Fans de Mamma Mia, réjouissez-vous, on vous offre une suite à l’image du premier : positive, entraînante et pleine de bonne humeur. Foncez !

 

: le casting et les chansons d’ABBA

 : un scénario qui part dans tous les sens

LA scène : Dancing Queen pour l’ambiance et My Love, My Life pour l’émotion !

  • Note : 3 / 5 (parce qu’il n’est pas parfait mais coup de cœur personnel !)

 

La bande-annonce :

 

14 commentaires

      1. Honnêtement les chansons choisies n’avaient rien avoir avec le contexte, contrairement au premier opus. Savoir comment Donna à connu les pères de sa fille était intéressant, mais l’histoire côté Sophie était très ennuyeuse… Et puis je n’ai pas compris l’intérêt de mettre Cher à l’affiche… :/

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.