Astérix – Le Secret de la Potion Magique

Trois ans après Le Domaine des Dieux, Alexandre Astier et Louis Clichy rempilent pour nous livrer une nouvelle aventure d’Astérix : Le Secret de la Potion Magique. Histoire originale imaginée par Alexandre Astier, ce volet se consacre principalement à Panoramix qui, après une chute, se met en quête de chercher un successeur à qui il pourrait transmettre la formule de son breuvage qui rend fort.

Moins efficace que son prédécesseur, ce Secret de la Potion Magique reste tout de même un divertissement familial sympathique. Bien qu’assez conventionnelle, l’histoire se suit avec plaisir et se dote, comme bien souvent dans les films d’animation, d’une seconde lecture bienvenue pour les spectateurs plus âgés. Chacun choisira son option mais la proposition d’Alexandre Astier parait sans doute l’une des plus intéressantes : il a en effet dit en interview que la potion magique pourrait être l’équivalent de l’arme nucléaire. Forcément, les propos, les interrogations et les doutes de Panoramix quant à sa transmission prennent un tout autre sens qui rend le visionnage plus palpitant.

Malgré ce récit original, il manque à ce volet un petit quelque chose pour le rendre vraiment marquant. Le film est par exemple beaucoup moins drôle que Le Domaine Des Dieux et surtout, la qualité de l’humour est plus faible (on doit malheureusement souvent se contenter de gags visuels) : Alexandre Astier nous a habitués à une écriture plus subtile que celle-ci (mais le clin d’œil à Kaamelott est drôle). Les enjeux sont aussi plus complexes à comprendre pour les jeunes spectateurs. Pour l’avoir visionné dans une salle remplie de familles, il n’était pas rare de voir des parents expliquer les raisons du problème de Panoramix durant la pause.

Les fans du petit Gaulois à moustache seront tout de même contents de retrouver certains personnages et l’ambiance qui règne dans ce village qui résiste encore et toujours à l’envahisseur. Ils pourront d’ailleurs compter sur l’excellent casting vocal (même Christian Clavier en Astérix est sobre et discret pour une fois) : la preuve qu’il faut arrêter de faire appel à n’importe qui pour doubler ces dessins animés et engager de vrais comédiens qui connaissent le métier de doubleur.

Pour finir, la grande force du film reste l’animation, absolument sublime et impressionnante. Même si des baisses de rythme ont lieu, on peut au moins se contenter de regarder la beauté des jeux de lumière et les détails dans les personnages.

Loin d’être un coup de cœur personnel, Astérix – Le Secret de La Potion Magique vaut plus le détour pour son animation que pour son histoire dite originale. Dommage que la patte d’Alexandre Astier se ressente nettement moins que sur Le Domaine Des Dieux, car c’est elle qui rendait l’ensemble « original ».

 

: l’animation

 : le manque d’humour

LA scène : la bataille finale

  • Note : 3,25 / 5

 

La bande-annonce :

 

 

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.