Top 5 des grands ratés de 2018

Avant de découvrir les pépites de 2018, je vous propose de revenir sur les grands ratés de cette année. Scénario bâclé, mise en scène insipide, effets visuels douteux, acteurs hors-sujets… les raisons sont multiples et variées. Même si mes opinions rejoignent souvent l’avis général, je précise tout de même qu’il s’agit d’un classement personnel. Ne soyez pas donc offusqués de retrouver un de vos coups de cœur parmi cette liste.

Voici ma sélection des 5 grands ratés de 2018

 

Celui qui sauve sa place de justesse : Un Peuple et son Roi

Bien qu’ambitieux visuellement et dans son propos, le film manque véritablement d’émotion pour captiver. La structure de son scénario étant pratiquement inexistante, on a affaire à un mélange de genres cinématographiques qui ne fonctionnent pas entre eux et qui ne développent pas les personnages. On s’ennuie ferme devant cette fresque qui promettait beaucoup sur le papier. Il évite le classement de justesse grâce au soin apporté à sa production, mais on s’attendait à beaucoup mieux !

Critique

 

N°5 : Robin Hood

Et dire que ce film faisait partie de mes grosses attentes de l’année… La déception ne fut que plus grande en découvrant cette énième origin story de Robin Hood qui multiplie les faux pas. Costumes et décors anachroniques, raccourcis et facilités scénaristiques, acteurs peu investis. Reste l’esprit de Robin Hood qui hante légèrement le film… mais pas assez pour le sauver.

Critique

 

N°4 : The 15 :17 to Paris

Un film de Clint Eastwood dans ce top ? Est-ce possible ? Et bien oui quand on voit les erreurs accumulées par le réalisateur américain dans cette production. L’angle du film qui privilégie le passé de ces héros n’est absolument pas pertinent, tout comme le choix de caster les véritables protagonistes pour interpréter leurs propres rôles… on ne devient pas acteur en un jour ! On oublie !

Critique

 

N°3 : Venom

Le nombre de films de super-héros étant si élevé, il n’est pas étonnant d’en retrouver un dans cette sélection. La palme revient à cette origin story banale au plus haut point qui rate totalement son but de nous proposer un film plus adulte et plus sombre. Problèmes de ton, incohérences scénaristiques, humour poussif, aspect visuel franchement laid… même Tom Hardy semble perdu (et le pire, c’est qu’il en est conscient).

Critique

 

N°2 : Rampage

Même en ne faisant pas partie du public-cible, on ne peut que constater les nombreux défauts qui découlent de ce film. Bourrée d’incohérences, l’histoire ne contient aucun enjeu dramatique ou narratologique. Les personnages sont caricaturaux et le design des grosses bêbêtes n’est pas spécialement bien exécuté. Et malgré tout son capital sympathie, Dwayne Johnson ne parvient pas à relever le niveau de ce film. A éviter !

Critique

 

N°1 : Fifty Shades Freed

Est-ce bien surprenant de retrouver le dernier volet de cette saga à cette place ? Les personnages sont toujours aussi insupportables, les dialogues conservent leur platitude légendaire, la mise en scène continue d’être inexistante, les scènes de sexe ne contiennent aucune tension et la dramatisation des événements frise le ridicule. Pauvres acteurs qui ont perdu autant de temps à jouer dans une catastrophe pareille. Mais rassurez-vous, c’est enfin terminé !

Critique

 

Et vous, quelles sont vos grosses déceptions de 2018 ?

 

Mes anciens Tops :

 

 

11 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.