The Favourite

Réalisé par Yorgos Lanthimos, The Favourite nous plonge dans l’Angleterre du début du 18e siècle, à la cour de la reine Anne (Olivia Colman). Ayant une santé fragile, la souveraine montre peu d’intérêt dans le gouvernement de son royaume et préfère s’adonner à des activités futiles. Elle passe notamment beaucoup de temps avec son amie et confidente, Lady Sarah (Rachel Weisz), qui en profite pour influencer ses décisions politiques. Mais l’arrivée à la cour d’Abigail (Emma Stone) va remettre en cause la place de favorite de Lady Sarah, provoquant ainsi une vive animosité entre les deux femmes qui vont se disputer les faveurs de la reine.

The Favourite a déjà remporté de nombreuses récompenses pendant cette saison des prix et se place en bonne position pour les prochains Oscars avec dix nominations, dont trois pour ses actrices principales. Véritables atouts du long-métrage, Olivia Colman, Rachel Weisz et Emma Stone sont toutes exceptionnelles, et c’est avec un malin plaisir qu’on assiste à leurs joutes verbales, pleines de second degré et de double sens. Même si on devine où l’histoire va nous emmener, l’évolution de la relation entre ces trois personnages mérite le coup d’œil, surtout si les intrigues de cour vous passionnent (comme c’est le cas pour moi). Rachel Weisz joue à merveille cette Lady Sarah pleine d’ambition qui mène la reine à la baguette. Emma Stone interprète sans doute le personnage le plus intéressant : on aime la subtilité avec laquelle elle passe d’une jeune femme pleine de spontanéité et de fraîcheur, à cette manipulatrice hors-pair qui ne reculera devant rien. Et au centre se trouve la majestueuse Olivia Colman qui incarne cette reine Anne un peu dépassée et souffrante, qui se révèle être toutefois beaucoup plus complexe qu’il n’y parait. L’interaction entre les trois fera des étincelles.

Mais The Favourite se démarque aussi par son aspect visuel. Lanthimos privilégie notamment les contre-plongées qui donnent de la grandeur et de la puissance à ses personnages. Il a également tourné de nombreuses scènes en plan large, permettant d’avoir une vision de l’ensemble de la pièce, nous plongeant ainsi totalement dans l’ambiance, tout comme les magnifiques costumes et décors. Déroutant dans un premier temps, on s’y habitude pourtant assez rapidement.

Évoquant la solitude du pouvoir et les manigances de cour, The Favourite est porté par un trio sublime qui mérite amplement ses prix et ses nominations. Si visuellement le film change de ce qu’on a l’habitude de voir, son intrigue reste tout de même très balisée pour réellement surprendre. Mais les inconditionnels des ambiances de cour seront ravis.

 

: le trio d’actrices exceptionnelles

 : une intrigue balisée

LA scène : le deuxième entraînement au tir

  • Note : 4 / 5

 

La bande-annonce :

 

 

Publicités

5 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.