Ralph Breaks The Internet

Sept ans après le premier volet (Wreck-it RalphLes Mondes de Ralph), Ralph et Vaneloppe reviennent dans une suite intitulée Ralph Breaks The Internet. Comme son titre l’indique, les protagonistes, devenus amis depuis les événements survenus dans le précédent volet, vont s’aventurer dans les méandres d’Internet pour sauver le jeu Sugar Crush dans lequel excelle Vaneloppe. Rich Moore revient à la réalisation, cette fois accompagné de Phil Johnston, pour nous livrer un dessin-animé plutôt en demi-teinte.

Partant pourtant avec de bonnes intentions et de jolies idées, le film peine à trouver le ton idéal pour raconter son propos. Bien évidemment, la matérialisation d’Internet est une belle trouvaille mais est-ce que cela parle vraiment aux enfants ? Pour l’avoir vu dans une salle remplie de têtes blondes, je n’ai pas la sensation qu’ils aient pu apprécier le film à sa juste valeur. Vous me direz que c’est normal, les références sont destinées aux adultes. Certes. Mais le problème, c’est qu’il faut arriver à comprendre le concept même d’Internet, ainsi que celui d’EBay, pour avoir la moindre idée de ce que les héros vont devoir accomplir (le volant de la machine du jeu de Sugar Crush étant cassé, ils se rendent sur EBay pour en acheter un). J’ai donc l’impression que le sujet est trop complexe pour eux, mais paradoxalement, pas assez poussé pour les adultes.

Il faut avouer qu’on prend du plaisir à tenter de repérer toutes les petites subtilités laissées par les créateurs, notamment lorsque Vaneloppe s’aventure dans le monde de Disney (la rencontre avec les princesses est particulièrement jouissive si vous aimez ces personnages). Mais au-delà de cet aspect, le film est loin d’être transcendent. En plus d’une introduction qui semble interminable, il souffre de quelques baisses de régime qui ralentissent son rythme (déjà qu’il atteint les 1h50, ce qui est beaucoup trop long). La relation entre Ralph et Vaneloppe tourne un peu en rond, même si elle s’améliore vers la fin pour tendre vers quelque chose de différent de ce qu’on a l’habitude de voir. Le reste du temps, on ne fait qu’enchaîner des petites scénettes d’action, en particulier des courses poursuites, qui finissent par lasser les spectateurs plus exigeants. Quant à l’animation, elle reste tout à fait correcte, sans être exceptionnelle pour un studio comme Disney.

Cette suite trouvera sûrement son public auprès des fans du premier volet, mais les autres seront sans doute un peu déçus du résultat, malgré les bonnes idées proposées. Personnellement, je trouve dommage d’avoir intégré la matérialisation du concept d’Internet dans cette suite au lieu de le développer dans un film à part entière (pourquoi pas quelque chose dans la veine d’un Inside/Out ?).

 

+ : les références à Internet et Disney

 : le concept s’essouffle vite et le film est long

LA scène : la rencontre avec toutes les princesses Disney

  • Note : 2,75 / 5

 

La bande-annonce :

 

 

3 commentaires

  1. Pour ma part, j’ai adoré le film. Je ne pense pas que le film soit incompréhensible, d’une part puisque c’est quand même Disney les créateurs (donc ils savent faire), et d’autre part – et surtout – je trouve que l’intrigue est bien expliquée, voire même simple quand on y réfléchit. C’est très bien dans l’introduction : il faut chercher un volant sur eBay (le point négatif est que les enfants ne connaissent sûrement pas ce site, mais on comprend facilement que c’est un site de vente) pour réparer le jeu de Vanellope. Toute l’intrigue est là, tout ce qu’il y a autour, c’est la guimauve qui englobe ce chocolat. Les références à Internet, certain que c’est pour les 15-45 ans (tout dépend desquels ensuite : Snapchat, Disney, Youtube : les enfants connaissent, belle sensibilisation autour de YouTube d’ailleurs). Personnellement, j’ai bien aimé et je ne me suis ennuyé. La scène de fin entre Ralph et Vanellope, sur leur relation, est géniale, nous sommes d’accord !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.