Shazam !

Si l’univers DC avait déjà flirté avec la comédie dans son précédent long-métrage Aquaman (auquel je n’avais pas vraiment adhéré), le studio poursuit sur sa lancée avec Shazam !. On y fait la connaissance de Billy Batson, un adolescent de 14 ans fraîchement placé dans une nouvelle famille d’accueil. Un jour, Billy se retrouve mystérieusement convoqué par un sorcier étrange qui souhaite lui transmettre ses pouvoirs. Réticent au départ, le garçon accepte malgré tout et se transforme en un super-héros adulte à chaque fois qu’il crie le mot « Shazam ». Ne sachant pas comment gérer ses pouvoirs, il pourra compter sur l’aide de ses nouveaux amis pour combattre le méchant Thaddeus Silvana.

Divertissement assez léger, le film ne démarre pourtant pas sous les meilleurs augures. L’introduction et la présentation des divers personnages (Billy, le sorcier mais aussi Silvana) s’étirent énormément avant que l’intrigue ne décolle enfin. On nous offre alors de jolis moments de comédie, notamment quand Billy, accompagné de Freddy, l’un des enfants de la famille d’accueil, teste ses pouvoirs. Bien sûr, il y a de fortes chances pour que ce type d’humour ne plaise pas à tout le monde, mais je le trouve nettement moins graveleux que celui de Deadpool par exemple. Dommage toutefois que ces situations décalées s’épuisent sur la fin et qu’on retombe alors dans les travers des productions mettant en scène des super-héros. On n’échappe donc pas au traditionnel affrontement avec le méchant, qui semble d’ailleurs durer une éternité, ainsi qu’au gentil message sur la famille et l’amour entre ses membres.

Outre ces gros problèmes de rythme (on aurait pu couper une bonne vingtaine de minutes), la séance reste plaisante grâce aux personnages et aux acteurs qui les interprètent. Si la version jeune de Billy Batson (Asher Angel) est plus discrète, Zachary Levi incarne un Billy adulte avec plein d’énergie et est totalement à l’aise dans les parties comiques. Mark Strong nous avait déjà prouvé qu’il savait donner vie à des méchants avec beaucoup d’intensité, même si son personnage tend un peu parfois vers la caricature. Étonnement, le casting des enfants est plutôt épatant, en particulier Jack Dylan Grazer et Faithe Herman (qui joue la fille de Randall dans This Is Us). Ils compensent les effets visuels pas franchement extraordinaires (mon dieu que ces créatures sont mal faites) et la mise en scène plutôt quelconque pour un film de cette envergure.

Sans grande prétention et bénéficiant d’une certaine fraîcheur, Shazam ! est au final un gentil divertissement qui ne s’éloigne toutefois guère du terrain extrêmement balisé des films de super-héros.

 

+ : l’humour et Zachary Levi

 : scénario sans surprise

LA scène : le test des pouvoirs

  • Note : 3,25 / 5

 

La bande-annonce :

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.