Boy Erased

En plus d’être un acteur confirmé, Joel Edgerton commence progressivement à se tourner vers une carrière de réalisateur. Après The Gift en 2015, son nouveau projet, Boy Erased, est l’adaptation des mémoires éponymes de Garrad Conley qui raconte comment Jared, un jeune homme homosexuel, a été forcé par ses parents de suivre une thérapie de conversion censée le rendre hétérosexuel. Malgré un casting de choix (Lucas Hedges dans le rôle du fils, Nicole Kidman et Russell Crowe interprètent ses parents), le film est une déception.

Avec une thématique de la sorte, on pouvait s’attendre à quelque chose de beaucoup plus incisif et de plus fort émotionnellement. On se retrouve à la place avec un petit film indépendant qui ne décolle jamais. La totalité du récit est racontée sur le même ton, avec le même rythme et de la même manière. Il n’est donc pas rare qu’on trouve le temps long à plusieurs reprises, d’autant que le film approche les deux heures et que la mise en scène reste assez statique.

Joel Edgerton évite pourtant la construction linéaire en nous immergeant directement dans le centre de conversion pour revenir progressivement, à l’aide de flash-backs, sur la raison qui a poussé les parents de Jared à l’envoyer là-bas. Mais son histoire ne parvient jamais à émouvoir, même si la thématique reste extrêmement intéressante et révoltante. On peine également à s’attacher véritablement aux personnages, malgré la qualité de jeu des acteurs. C’est notamment le cas de Jared (interprété par Lucas Hedges qui semble abonné à ce genre de rôle), personnage silencieux et renfermé qui exprime peu ses pensées ou ses sentiments. Les scènes où il laisse enfin éclater ses émotions font du bien et donnent du poids à l’intrigue, mais elles restent trop peu nombreuses pour captiver. Pareil du côté des parents qui, même s’ils sont interprétés par des acteurs d’une telle renommée, manquent de développement.

Boy Erased n’est pas mauvais en soi mais il se rapproche parfois trop du documentaire en oubliant de donner du cœur et de la force à son histoire et à ses protagonistes. On ose imaginer qu’avec plus de tension et de puissance, le résultat aurait été bien différent.

 

+ : le casting

 : ne décolle jamais

LA scène : le départ précipité du centre

  • Note : 2,25 / 5

 

La bande-annonce :

 

 

7 commentaires

  1. Je l’ai vu ce soir et je dois reconnaître que je rejoins pas mal ton avis. Au vu de son sujet, le film aurait mérité plus d’audace et d’intensité pour se sentir pleinement concerné par l’histoire. Grâce à ses acteurs, le long-métrage délivre néanmoins quelques jolies scènes. Bref, pas mauvais mais assez mineur tout de même.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.