Rocketman

Il aura fallu presque vingt ans pour que ce biopic consacré à Elton John voie enfin le jour. Si, dans un premier temps, Michael Gracey, le réalisateur de The Greatest Showman, devait prendre les commandes avec Tom Hardy en Elton John, c’est finalement le duo Dexter Fletcher-Taron Egerton qui a été choisi pour mettre ce projet à exécution. Les deux hommes se connaissent bien puisqu’ils avaient déjà travaillé ensemble sur l’excellent feel-good movie Eddie The Eagle (que je vous conseille absolument) et Dexter Fletcher était en terrain connu parce qu’il s’était chargé de terminer le montage de Bohemian Rhapsody après le départ de Bryan Singer. Si on ajoute à cela le fait que Taron Egerton avait chanté I’m Still Standing dans le film d’animation Sing et qu’Elton John faisait une apparition dans le deuxième Kingsman, je crois qu’on ne peut que se rendre à l’évidence que le duo semblait parfait pour cette production. Qu’en est-il du résultat final ?

Sans être le coup de cœur attendu, Rocketman n’en demeure pas moins un très bon film. J’aurais voulu éviter la comparaison avec Bohemian Rhapsody mais la tentation est bien évidemment trop forte. Pour ma part, je trouve Rocketman beaucoup plus ambitieux et intéressant sur la forme que l’était le biopic de Freddy Mercury. C’est sans doute parce que le film ne se contente pas simplement de raconter la vie de l’artiste en insérant quelques morceaux de temps en temps : il s’agit d’un vrai musical, avec des scènes chantées et dansées qui s’intègrent parfaitement au récit, en plus de donner une touche poétique à l’histoire grâce à une mise en scène inventive (l’interprétation de Rocketman fait partie des belles réussites du film).

Autre avantage indéniable : la performance de Taron Egerton est tout simplement hallucinante. Complètement habité, l’acteur britannique livre une interprétation incroyable, en assurant tout autant dans le jeu qu’au chant. Il est certes encore trop tôt pour envisager une quelconque nomination aux Oscars mais honnêtement, il le mérite tout autant (et même davantage) que Rami Malek. Le film peut également compter sur des très bons acteurs secondaires : le trop rare Jamie Bell que j’adore, Richard Madden qui s’améliore de performance en performance ou encore la géniale Bryce Dallas Howard.

Mais il m’a manqué quelque chose pour que je reparte de la salle totalement satisfaite. En y réfléchissant bien, c’est peut-être dans le scénario que se trouve le problème. Rocketman n’est en fait qu’un énième parcours habituel d’une rock star que l’on suit dès son enfance pour ensuite découvrir les débuts compliqués qui aboutiront tout de même au succès qui entraînera cependant des rechutes avant de terminer en apothéose. Rien de très original. Et comme souvent dans ce genre de production, le fait de raconter presque la totalité de la vie d’une personne a tendance à créer des raccourcis narratifs : les problèmes se résolvent donc à la vitesse de l’éclair et peu de moments marquent vraiment les esprits car ils sont vite expédiés. Et paradoxalement, les intrigues (famille-boulot-drogues) ont parfois tendance à tourner un peu en rond. Cela n’empêche néanmoins pas de suivre l’ensemble avec un certain plaisir et d’apprécier à sa juste valeur les délires d’Elton John tout comme les scènes plus intimistes. Mais peut-être qu’en ciblant plus le récit, le film aurait gagné en puissance et en émotion.

Grâce à l’étonnante performance de Taron Egerton et aux moments musicaux fort sympathiques, Rocketman est un plaisant divertissement rendant un bel hommage à la vie survoltée d’Elton John. Dommage toutefois que toute l’excentricité du personnage ne se retrouve pas dans le scénario.

 

+ : Taron Egerton

 : le scénario trop convenu

LA scène : Rocketman !

  • Note : 3,75 / 5

 

La bande-annonce :

 

 

Publicités

8 commentaires

  1. Encore un sage biopic, visiblement pas désagréable à voir. Il faut dire que la musique aide. Le film musical a le vent en poupe visiblement, surtout depuis le succès de « a star is born ». A voir si le biopic sur Bowie aura plus d’audace.

    Aimé par 2 personnes

  2. Je suis une grande fan de comédies musicales, et rocketman a complètement rempli ses objectifs! Une mise en scène inventive comme tu dis avec une vraie fantaisie comme on l’aime dans ce type de film! Pendant la séance, j’avais vraiment envie de me lever et de bouger dans tous les sens 🙂 pour ce qui est du scénario, je me dis toujours que ce n’est pas l’essentiel dans une comédie musicale. Et au moins, comme le film a été réalisé du vivant de l’artiste, il a pu donner son mot, et au moins ses fragilités n’auront pas été passées sous silence !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.