Tenet

Dire que le nouveau film de Christopher Nolan était attendu est un euphémisme puisque toutes ses réalisations le sont. Mais en pleine pandémie, le long-métrage a la lourde tâche de ramener les gens en salles, au point que certains journalistes parlent du cinéaste comme le sauveur du 7e art. Une chose est sûre, Christopher Nolan aime prendre des risques et s’est battu pour que son film sorte sur grand écran, alors qu’une bonne partie des blockbusters ont été repoussés (Tenet devait certes sortir en juillet, mais on peut s’estimer heureux de l’avoir maintenant). Et comme toujours, les avis seront partagés : le réalisateur a ses détracteurs et ses fans inconditionnels. Faisant partie de la deuxième catégorie, je peux vous assurer que je savoure chacune de ses sorties et Tenet a de nouveau réussi à me surprendre et à m’impressionner. Je vous en parle dans cette critique sans spoiler, bien évidemment.

Encore une fois, vous me pardonnerez mon manque d’objectivité, mais il y a quelque chose dans le cinéma de Nolan que j’aime plus que tout : son inventivité. Le réalisateur arrive toujours à proposer du grand spectacle, intelligent et incroyablement mis en scène. Tenet n’y échappe pas. Le film a des airs de James Bond (un agent secret qui doit éviter la Troisième Guerre mondiale), tout en abordant un des thèmes phares de Nolan : la notion du temps. Et jusqu’à mi-parcours, l’intrigue semble plutôt limpide, avant de nous embarquer dans la complexité propre au cinéaste. Il est vrai que certains spectateurs risquent d’être un peu déroutés face au manque de réponses, mais personnellement, j’adore ça.

Pour couronner le tout, Nolan s’amuse aussi avec le temps dans sa mise en scène puisque, comme le laissent entrevoir les bandes-annonces, certaines scènes sont inversées. Je n’en dirai pas plus, à part que cela donne un côté fascinant et stylisé au film qui fait du bien. Les chorégraphies sont impressionnantes et d’une telle fluidité qu’on ne peut rester que bouche-bée devant tant d’ingéniosité. Et comme à son habitude, le réalisateur a aussi privilégié les effets mécaniques au surplus de fonds verts, permettant de renforcer la puissance des images en les rendant plus réalistes. Même la musique de Ludwig Göransson (Hans Zimmer étant occupé à créer celle de Dune) s’accorde avec l’esprit du film en jouant certaines parties à l’envers (absolument brillant).

Finalement, Nolan a su choisir ses acteurs avec soin. John David Washington qui joue le personnage principal a une prestance incroyable et un charisme de fou en n’en faisant que très peu. Robert Pattinson continue d’étonner et apporte ce flegme anglais qui se marie parfaitement avec le jeu de son complice. Leur duo fonctionne d’ailleurs à merveille et j’aurais même aimé qu’ils partagent plus de scènes ensemble. Face à eux, on retrouve Elizabeth Debicki (que j’adore) et sa classe internationale, ainsi qu’un surprenant Kenneth Branagh, qui aurait pu basculer dans le surjeu mais qui dose parfaitement sa prestation.

Je pourrais vous en parler encore longtemps, mais le plus simple est d’aller découvrir Tenet dans les salles et d’apprécier le spectacle. Vous m’en redirez des nouvelles.

 

+ : l’inventivité scénaristique, le casting et la mise en scène

– : la complexité du scénario qui risque de déstabiliser ?

LA scène : la fin de l’avant-dernière

  • Note : 5 / 5

 

La bande-annonce :

 

4 commentaires

  1. Déluge d’éloges pour ce Nolan nouveau. Il est vrai spectaculaire, mais à force d’alambiquer le scénario, il se pourrait que ça lui revienne en pleine figure.
    La rotation (sator/rotas) est aussi un des gimmicks recurrents, de la toupie de Cobb aux tourniquets de l’oligarque. Tenet jette des ponts vers les autres films, croise le passé filmographie pour constituer son présent. Est-ce que l’avenir lui sera radieux ? Je n’ai rencontré quiconque venu du futur pour me le dire.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.