The New Mutants

The New Mutants pourrait presque être considéré comme un film maudit. Sa sortie dans les salles était prévue en avril 2018, avant d’être sans cesse repoussée pour laisser la place à d’autres poids lourds de l’écurie Marvel/Disney. Annoncé sur Disney +, puis finalement sur les écrans pour cet été, The New Mutants a en plus la grosse tâche de sortir en face de Tenet, comme si le studio aux grandes oreilles n’en avait finalement plus grand-chose à faire de ce projet. Et honnêtement, vu le résultat final, peut-être aurait-il mieux valu qu’il ne sorte jamais.

S’inscrivant dans l’univers des X-Men, The New Mutants raconte l’histoire d’adolescents dotés de capacités impressionnantes qu’ils peinent encore à bien contrôler (ça vous rappelle quelque chose ?). Ils sont internés dans un établissement sous la supervision du docteur Reyes. Mais l’arrivée de Dani, seule survivante d’une terrible catastrophe, va provoquer d’étranges événements…

Parmi tous ses défauts, c’est peut-être son scénario et la narration qui pêchent le plus. Le film ne décolle en effet jamais et on a l’impression de se trouver face à une longue scène d’exposition pendant laquelle on nous bassine sans arrêt avec les mêmes idées. Il faut attendre le dernier quart d’heure pour avoir un peu d’action et un changement de rythme. Le reste est beaucoup trop prévisible et on s’ennuie ferme. Et ce n’est pas le faible traitement de la thématique de la peur qui va pouvoir relever le niveau.

Si l’intrigue de base se rapproche beaucoup de celle des X-Men, The New Mutants cherche à se différencier en ajoutant une patte horrifique à son univers (il est d’ailleurs conseillé dès 16 ans). Mais en plus de ne jamais réussir à créer un environnement adéquat qui pourrait nous faire frissonner, les quelques effets spéciaux utilisés pour les créatures sont franchement très moyens et tout sauf effrayants (et vous savez à quel point je suis une poule mouillée). Même la réalisation, peu imaginative, ne nous convainc pas. Le réalisateur Josh Boone nous propose des images peu inventives et peine à les renouveler puisqu’il doit se contenter du seul décor de cet établissement qui accueille les nouveaux mutants.

On aurait pu fermer les yeux face à une composition aussi fade si les protagonistes avaient été bien construits ou assez intéressants pour qu’on s’y attache. Sans surprise, le film manque encore une fois le coche et les interprètes (Maisie Williams, Blu Hunt, Charlie Heaton, Henry Zaga, Alice Braga) offrent de piètres prestations (il faut dire qu’ils n’ont pas beaucoup de choses à se mettre sous la dent). Seule Anya Taylor-Joy sort un peu du lot, mais son personnage reste tout de même très caricatural.

Je ne suis sans doute pas le public cible d’un tel projet, mais plus j’y réfléchis, plus je me demande vraiment qui pourrait être fasciné ou touché par cette histoire. A vos risques et périls.

 

+ : Anya Taylor-Joy

 : le reste

LA scène : une des dernières matérialisation d’un cauchemar

  • Note : 1 / 5

 

La bande-annonce :

 

 

9 commentaires

  1. Ma fille m’a fait le même retour. Elle m’a parlé d’un film zombie, revenu d’entre les tombes des projets mais très dégradé. Beaucoup d’éléments incoherents visiblement empêchent d’adhérer. Dommage, car Josh Boone avait eu la bonne idée de faire de l’horrifique avec une franchise, cela aurait été une première. Raté visiblement.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.