Top 10 des meilleurs films de 2020

Cette fois, ça y est, 2020 est enfin derrière nous ! Comme je l’ai dit dans mon précédent article sur mes 5 déceptions de 2020, j’ai tout de même décidé de garder cette tradition de compilation de fin d’année. Et honnêtement, malgré les horreurs qu’on a tous vécues en 2020, une poignée de films ont réussi à sortir du lot et ont permis de nous évader quelques heures.

Comme d’habitude, je vous rappelle que ce classement est personnel et se base surtout sur mes ressentis.

Je vous souhaite de passer une excellente année 2021, bien meilleure que le cru 2020, en espérant qu’elle soit remplie de belles découvertes cinématographiques.

 

 

N°10 : Dark Waters

Emmené par un Mark Ruffalo complètement investi dans le projet, le long-métrage relate le long combat d’un homme qui cherche à dénoncer les méfaits d’une entreprise. Les révélations arrivent au compte-goutte et captivent notre attention du début à la fin. Avec un sujet aussi passionnant que révoltant, le film s’avère nécessaire et mérite amplement qu’on le mette en lumière.

Critique

 

N°9: The Peanut Butter Falcon

Premier film vu au cinéma après la réouverture des salles, ce film a une saveur particulière. Véritable feel-good movie, ce road trip à travers le sud des Etats-Unis doit beaucoup au duo Shia Laboeuf-Zack Gottsagen. L’amitié sincère et bienveillante qui va découler de leur périple a quelque chose de chaleureux et nous donne instantanément le sourire aux lèvres. Spontané, optimiste et véhiculant un très beau message de tolérance, le film est un vrai rayon de soleil.

Critique

 

N°8 : Enola Holmes

La bonne surprise de Netflix ! Les aventures de la petite sœur de Sherlock Holmes se suivent avec un plaisir non dissimulé, en particulier si les enquêtes du détective sont votre tasse de thé. Millie Bobby Brown incarne une Enola pleine de malice et ses interventions face caméra amènent une dose de dérision qui fonctionne superbement. Sans prétention, le film s’avère donc être une vraie bouchée d’air frais et un très bon divertissement familial.

Critique

 

N°7: Hope Gap

C’est un peu l’OVNI de ce top : un petit film sans prétention qui raconte le déchirement d’un couple de sexagénaires. Le long-métrage doit beaucoup à son trio de comédiens (Annette Bening, Bill Nighy et Josh O’Connor) dont les performances se savourent d’un bout à l’autre. Le côté théâtral est quelque peu éclipsé par les incroyables décors naturels qui renforcent la poésie et la mélancolie qui encourent le long-métrage. Simple, mais très efficace !

Critique

 

N°6 : Jojo Rabbit

Etonnant coming-of-age alliant parfaitement tendresse et comédie, le film de Taika Waititi dénonce également les bêtises de la guerre de manière surprenante. L’humour décalé du réalisateur fait mouche et les couleurs chatoyantes et saturées contrastent intelligemment avec l’horreur du contexte. Véritable révélation du film, le jeune Roman Griffin Davis excelle autant dans le registre comique que dans l’émotion. Ses partenaires, dont Scarlett Johansson et Sam Rockwell, ne sont pas en reste. Bref, une belle surprise !

Critique

 

N°5 : Richard Jewell

Capable du meilleur comme du pire, Clint Eastwood nous livre ici un passionnant long-métrage qui dresse le portrait d’un héros ordinaire (thématique fétiche du prolifique réalisateur américain). Le film dépeint les travers des médias et la manière dont le gouvernement va rendre la vie impossible à un homme qui n’a fait que son devoir. Porté par un casting exceptionnel avec notamment un Sam Rockwell au sommet de son art, le long-métrage fascine autant qu’il révolte. Du grand Eastwood !

Critique

 

N°4: Little Women

Une histoire intemporelle, une ode à la sororité, des personnages féminins attachants, une réalisatrice en vogue et un casting cinq étoiles : tout semblait réuni pour faire de ce remake une petite pépite. La narration non linéaire permet aux fans de la première heure de découvrir l’histoire sous un autre angle et de dresser d’intéressants parallèles. Le long-métrage réchauffe instantanément nos petits cœurs et c’est parfois tout ce dont on a besoin.

Critique

 

N°3 : The Trial of the Chicago 7

La deuxième réalisation d’Aaron Sorkin a le droit à une place sur le podium tant le film est passionnant et sublimement écrit. Forcément, la thématique est idéale pour le scénariste de génie qui nous propose de grands dialogues, intelligents, parfaitement ciselés, tout en donnant de la puissance à ce récit aux accents actuels malgré le fait qu’il se déroule à la fin des années 1960. Les choix de montages alternatifs font mouche et rythment le film qui passe à une vitesse folle. Captivant et révoltant, le long-métrage est une vraie réussite et devrait combler les adeptes du genre.

Critique

 

N°2: Tenet

Forcément, chaque sortie de Christopher Nolan mérite le détour et en cela, ce nouveau projet pharaonique du cinéaste n’a pas déçu (et quel bonheur de pouvoir le voir en salles !). Nolan continue de s’amuser avec le concept du temps pour nous livrer un film complètement dingue, autant sur le plan visuel que narratif et porté par le très bon duo John David Washington-Robert Pattinson qui fonctionne à merveille. Ingénieux et stylisé, le long-métrage mérite qu’on s’y replonge à peine le premier visionnage terminé. Du grand cinéma !

Critique

 

N°1 : 1917

Projet ambitieux, le long-métrage de Sam Mendes est sans doute celui qui m’a le plus impressionnée cette année. Bien plus qu’une prouesse technique, ce plan-séquence géant fascine d’un bout à l’autre grâce à la tension permanente, à l’incroyable photographie de Roger Deakins (la séquence nocturne est tout simplement magnifique) et au casting emmené notamment par un George MacKay qui confirme son talent. Plus qu’un film, c’est une véritable expérience cinématographique immersive et viscérale. On en redemande !

Critique

 

Et vous, quels sont vos coups de coeur de 2020 ?

 

Mes anciens tops :

 

 

4 commentaires

  1. Je n’ai pas vu Hope Gap et Enola Holmes m’a personnellement assez déçu. Pour le reste, comme tu l’imagines, je valide totalement ce top. Vu ton amour pour le cinéma de Nolan, je pensais toutefois voir Tenet en numéro 1. 😉

    Encore une fois, bonne année !

    Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.