Kaamelott – Premier Volet

La patience est un plat qui se mange sans sauce, comme le dirait Perceval. Une chose est sûre, il en aura fallu de la patience aux fans de Kaamelott pour voir la suite des aventures du roi Arthur et des chevaliers de la Table Ronde. Diffusé en 2009, le dernier épisode du Livre VI laissait Lancelot au pouvoir tandis qu’Arthur, après une grande dépression, partait se cacher à Rome. Le long-métrage reprend dix ans après ces derniers événements. La résistance s’est organisée et tout le monde n’attend qu’une seule chose : le retour d’Arthur sur le trône. Le passage du petit au grand écran est-il réussi ? Réponse dans les prochaines lignes, garanties sans spoiler.

Si Alexandre Astier n’a cessé de répéter devant les médias que ce premier volet pouvait se suivre sans avoir vu la série, il y a fort à parier que la séance n’aura pas la même saveur pour les novices. En effet, un des aspects les plus plaisants du visionnage est sans doute de retrouver les personnages et l’univers de la série qui sont si chers à de nombreux fans. Rien que pour cela, la séance vaut la peine. Les fidèles spectateurs ne seront ainsi pas dépaysés car Alexandre Astier a plutôt réussi le savant mélange entre l’humour, présent en grande pompe dans les premiers Livres, et la nature plus grave des événements des derniers épisodes. Toutefois, on pourrait reprocher au papa de Kaamelott d’user de quelques ficelles narratives, dont des grands raccourcis ou une insertion de flashbacks questionnable, ainsi qu’un traitement inégal des personnages. Mais il faut le comprendre : comme il s’agit d’un premier film qui doit poser les bases d’une trilogie, l’histoire doit rapidement se mettre en place et Astier doit faire en sorte de regrouper sa farandole de personnages le plus rapidement possible. En ce sens, peut-être que l’histoire manque un peu d’enjeux, mais encore une fois, la vision globale de l’œuvre composée des trois films donnera certainement raison à ces choix narratifs.

Les personnages n’ont certes pas tous droit au même temps d’écran, mais ils ont au moins le mérite de marquer les esprits. Les interprètes des personnages phares de la série sont toujours aussi à l’aise dans leurs rôles et on ne peut qu’apprécier la présence des nombreux guests dont les apparitions fonctionnent à merveille (Alain Chabat, François Rollin, Clovis Cornillac ou encore Guillaume Gallienne). Quelques bémols toutefois dans le jeu de certains plus jeunes acteurs dont les performances sont plus en demi-teinte.

Finalement, c’est peut-être dans la mise en scène qu’Alexandre Astier pourrait encore s’améliorer. Les décors et la photographie sont certes sublimes, le cinéaste a cependant parfois tendance à trop enfermer ses personnages qui mériteraient de pouvoir s’évader (sans doute des restes du format TV) et les quelques scènes d’action en pâtissent donc légèrement. Espérons que les deux suites permettront de rendre l’histoire encore plus épique, avec un visuel à la hauteur.

Quoi qu’il en soit, cette première incursion sur grand écran pour l’univers de Kaamelott reste une jolie réussite, malgré les défauts mentionnés ci-dessus. On sent surtout qu’il s’agit du bébé d’Alexandre Astier, dont les casquettes ne cessent de s’additionner (réalisateur, scénariste, acteur, compositeur – très belle partition d’ailleurs – monteur, producteur, et sûrement d’autres éléments…). Du bon divertissement, en particulier pour les fans de la série.

: le casting

 : une mise en scène un peu trop fermée

LA scène : étant fan de Chabat, je dirais toutes celles avec lui

  • Note : 3,75 / 5

La bande-annonce :

Un commentaire

  1. Eh bien, voilà une excellente critique qui pointe judicieusement les points forts et faibles que j’ai moi-même ressentis en voyant le film. Pas déplaisant du tout, même poilant ce Kaamelott, et à plusieurs reprises, mais le format télé reste en tête et revient à la charge dès l’enclenchement des dialogues. Mais, sur ce dernier point, Astier assure alors ça passe. Par contre, je te rejoins sur les jeunes acteurs.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.