Uncharted

Les adaptations de jeux vidéo sur grand écran se font de plus en plus fréquentes ces dernières années avec des résultats souvent mitigés. La dernière en date se nomme Uncharted et met en scène Nathan Drake, un voleur hors-pair, qui s’associe à un chasseur de trésor dans l’espoir de mettre la main sur la fortune laissée par le célèbre explorateur Magellan. Bien évidemment, ils ne seront pas les seuls à convoiter ces richesses…

Avec ses faux airs d’Indiana Jones ou de Benjamin Gates, ce Uncharted parvient tout juste à remplir sa fonction de divertissement. En effet, le côté aventure du long-métrage fonctionne plutôt bien avec cette chasse au trésor assez rythmée, bien que parfois invraisemblable. La fan d’énigmes qui sommeille en moi reste toutefois déçue par la prévisibilité de l’histoire et sa faible quantité de puzzles.

Il faut dire aussi que l’écriture des personnages manque d’épaisseur, en particulier pour les deux personnages principaux dont l’association sonne très artificielle. N’ayant jamais joué à ce jeu, je ne sais pas si la relation entre Nathan et Sully du film est très différente, mais pour moi, leur duo n’est pas très convaincant et l’alchimie n’arrive jamais à prendre. Peut-être est-ce dû à la performance assez terne de Mark Wahlberg qui semble parfois se demander ce qu’il fait là, ou au fait qu’on a l’impression de voir Spider-Man qui cherche un trésor. Bien qu’ayant plus d’énergie que son compère, Tom Holland n’a en effet pas assez d’éléments à se mettre sous la dent pour nous faire vibrer et pour nuancer son jeu.

Quant aux aspects techniques, ils ne révolutionnent pas le genre, sans pour autant être catastrophiques. Certes, le dernier acte (comme la première scène) est noyé sous les effets spéciaux mais il contient quelques idées intéressantes et un côté lumineux qui change des traditionnels combats finaux se déroulant sous la pluie. L’ensemble reste néanmoins assez classique pour un blockbuster de ce calibre (d’autant qu’ayant vu le long-métrage dans une salle Screen X – avec par moment des images diffusées sur des écrans sur les côtés – je ne suis pas sûre d’avoir vu la meilleure version).

Quoi qu’il en soit, il semble encore trop tôt pour dire si la popularité de Tom Holland et du jeu vidéo suffira à garantir le succès au box-office de ce Uncharted dans l’espoir de créer une nouvelle saga cinématographique.

+ : l’énergie de Tom Holland

 : la prévisibilité de l’histoire

LA scène : la première

  • Note : 2,5 / 5

La bande-annonce :

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.