3 critiques express : Elvis, The Gray Man et Men

Elvis

Les craintes et les doutes que j’avais avant de me rendre en salle n’ont fait que de se confirmer après la projection d’Elvis. Le nouveau film de Baz Luhrmann consacré au King ne parvient en effet pas à nous faire éprouver une quelconque dose d’émotions tant le long-métrage cherche à vouloir trop en faire. On commence à connaitre le refrain par cœur : les biopics qui retracent toute la vie d’une personnalité ont tendance à beaucoup trop s’éparpiller et manquent de force. Elvis n’y échappe donc pas, malgré une mise en scène tape-à-l’oeil et un montage saccadé, traits caractéristiques du réalisateur australien. La performance d’Austin Bulter dans le rôle-titre reste toutefois assez étonnante pour convaincre et maintenir une once d’intérêt (en tout cas plus que Tom Hanks qui semble légèrement perdu). Et si finalement, comme moi, les chansons d’Elvis vous laissent de marbre, alors les 2h39 (!) vont vous paraitre bien longues.

+ : Austin Butler

 : un biopic qui veut trop en faire

LA scène : le show qui dérape à Las Vegas

  • Note : 2 / 5

La bande-annonce :

The Gray Man

Blockbuster estival au casting cinq étoiles, The Gray Man fait malheureusement l’effet d’un pétard mouillé. On aurait pu s’attendre à ce que les frères Russo aux commandes de ce film d’action nous livrent quelque chose de plus pointu et de plus abouti, au lieu de nous pondre un projet aussi impersonnel. Le film m’a un peu fait penser à Ambulance sorti plus tôt dans l’année (scénario qui tient en une ligne, actions à tout va et super stars qui viennent remplir leur compte en banque), et si le film de Michael Bay m’avait presque donné la migraine, The Gray Man a au moins le mérite d’essayer de soigner un minimum ses scènes d’action (pour autant qu’on occulte certaines cascades complètement invraisemblables) et surtout de les varier. Certes, cela reste ultra-conventionnel, notamment en termes scénaristiques, mais au moins, Ryan Gosling (et son flegme légendaire… je veux une suite à The Nice Guys !) et Chris Evans (et sa pornstache) ont l’air de s’amuser. Mais pour le côté artistique et ambitieux, on repassera.

+ : Ryan Gosling (et son flegme légendaire)

– : le scénario sans surprise

LA scène : la course-poursuite dans Prague

  • Note : 2 / 5

La bande-annonce :

Men

S’il y a un film qui ne va pas vous laisser indifférents, c’est bien celui-là. Dérangeant, malaisant et bizarre, le nouveau long-métrage d’Alex Garland (Ex-Machina, Annihilation) est un véritable OVNI. On pourrait justement reprocher à son réalisateur de ne pas fournir assez de clés d’analyse pour comprendre tous les symboles et les métaphores dissimulés (apparemment, c’est totalement voulu, laissant ainsi le soin à chacun de se faire sa propre opinion sur les événements que va devoir affronter le personnage d’Harper). Alex Garland maitrise toutefois la gestion de la tension qui ne cesse de monter au fil de l’histoire pour terminer dans un dernier acte complètement gore et horrifique. En plus du soin apporté à la photographie (là encore, remplie de symboles), le film peut également compter sur les excellentes prestations de ses deux comédiens principaux, Jessie Buckley et surtout Rory Kinnear, qui, disons-le sans trop spoiler, a plusieurs cordes à son arc. Bon courage à celles et ceux qui tenteront l’expérience !

+ : Jessie Buckley et Rory Kinnear

– : le manque de clés de lecture

LA scène : le tunnel (et le côté WTF du dernier acte)

  • Note : 2,5 / 5 (mais honnêtement, c’est impossible de noter ce film tant il est étrange)

La bande-annonce:

Publicité

2 commentaires

  1. C’est étrange, j’ai pourtant adoré Elvis 😅… Je n’ai pas spécialement trouvé que ce biopic voulait en faire plus que les autres (et puis, c’est du Baz Luhrman !!!), et Austin Butler rattrape le tout !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.