Babylon

On ne présente plus Damien Chazelle : le jeune prodige du cinéma a réussi à prouver en seulement trois films (Whiplash, La La Land, First Man) qu’il faisait partie des plus grands réalisateurs du septième art. La sortie de Babylon était donc attendue au tournant et, une chose est sûre, son nouvel opus risque de diviser les spectateurs : certains l’érigeront au rang de chef-d’œuvre, tandis que d’autres seront outrés par les excès du réalisateur. Faisant partie de la première catégorie, je continue de penser que Damien Chazelle maitrise parfaitement son art, vous pardonnerez donc mon manque d’objectivité.

(suite…)

Avatar – The Way of Water

La patience est mère de vertu ! Et s’il y a bien un film qu’on ne pensait jamais voir en salles, c’est bien la suite d’Avatar. 15 ans après le premier volet, James Cameron nous emmène à nouveau sur Pandora pour y retrouver Jake Sully et son épouse Neytiri. Tout comme chez nous, le temps a aussi passé sur la planète des Na’vi et le couple est maintenant parents de cinq enfants. Leur vie sera bouleversée lorsque l’ignoble colonel Miles Quaritch, désormais transformé en Na’vi, débarque sur Pandora pour se venger de Jake et attaquer sa petite famille. Cette dernière n’aura pas d’autre choix que de partir se réfugier chez une autre tribu de Na’vi vivant essentiellement près de la mer. Mais sera-t-elle vraiment en sécurité ?

(suite…)

5 critiques express (automne 2022)

De retour sur le blog pour vous parler de quelques films visionnés durant cet automne !

The Menu

(suite…)

3 critiques express : Ambulance, Fantastic Beasts 3 et Downton Abbey 2

Le manque de films transcendants associé à une sévère panne d’inspiration ont engendré mon absence durant plus d’un mois. Ma vie professionnelle étant également assez chargée, cela devient un peu plus compliqué de trouver le temps de me rendre dans les salles et d’écrire des critiques. Peut-être est-ce le début d’un nouveau format qui remplacera les avis plus détaillés que j’avais l’habitude de rédiger ou peut-être est-ce simplement une solution intermédiaire en attendant de retrouver un rythme qui me convienne ?

Quoi qu’il en soit, je vous propose trois critiques en mode express pour revenir sur mes dernières sorties au cinéma qui, comme vous le constaterez, n’ont pas été extraordinaires.

(suite…)

The Batman

Dire que ce Batman était attendu est un euphémisme. Il a suffi des premières images de la bande-annonce pour contredire ceux qui pensaient que Robert Pattinson n’aurait pas les épaules assez solides pour endosser ce rôle mythique et pour voir à quel point le réalisateur Matt Reeves semblait nous préparer un film monumental, sombre et intense. Et quelle claque ! Durant près de trois heures (!), nous sommes plongés au cœur d’une ville de Gotham rongée par la corruption. Cela fait deux ans que Bruce Wayne porte le costume de l’homme chauve-souris, bien que le traumatisme de la mort de ses parents soit encore très présent dans sa mémoire. Une série de meurtres sordides va l’amener à poursuivre sa collaboration avec le lieutenant James Gordon afin de comprendre qui s’en prend aux élus de la ville.

(suite…)

Uncharted

Les adaptations de jeux vidéo sur grand écran se font de plus en plus fréquentes ces dernières années avec des résultats souvent mitigés. La dernière en date se nomme Uncharted et met en scène Nathan Drake, un voleur hors-pair, qui s’associe à un chasseur de trésor dans l’espoir de mettre la main sur la fortune laissée par le célèbre explorateur Magellan. Bien évidemment, ils ne seront pas les seuls à convoiter ces richesses…

(suite…)

Death On The Nile

Maintes fois repoussé pour des raisons diverses et variées (Covid et l’affaire Armie Hammer, entre autres), cette nouvelle adaptation du roman d’Agatha Christie a finalement trouvé le chemin de nos salles. Déjà aux commandes de Murder On The Orient Express (2017), Kenneth Branagh reprend le rôle d’Hercule Poirot et nous emmène sur une croisière en Egypte, durant laquelle les célébrations d’un mariage sont entachées par un crime atroce, dont le détective belge tentera de résoudre le mystère.

(suite…)

Spencer

Cinq ans après avoir dressé le portrait de Jackie Kennedy, le réalisateur chilien Pablo Larraín continue de s’intéresser à des figures féminines importantes de l’histoire en racontant trois journées de la vie de Diana Spencer. Librement inspiré de faits réels, le film imagine le Noël 1991 de la Princesse Diana, durant lequel elle aurait pris la décision de quitter définitivement son mari et la famille royale britannique. Pablo Larraín a choisi de confier le rôle-titre à Kristen Stewart, dont la performance lui a déjà permis de remporter quelques prix.

(suite…)