Auteur : cinemathequedeclelia

Drunk

Fraîchement couronné de l’Oscar du meilleur film étranger, Drunk est le nouveau long-métrage du cinéaste danois Thomas Vinterberg (Jagten, Far From The Madding Crowd). Le film raconte l’histoire de quatre amis enseignants qui s’ennuient un peu dans leur train-train quotidien. Pour pimenter leurs journées, ils décident de s’inspirer d’une théorie qui dit que l’homme serait né avec un déficit d’alcool et se lancent le défi de venir travailler avec un taux d’alcoolémie de 0,5‰. Si l’ivresse du début est excitante, l’expérience prendra toutefois des proportions énormes qui risqueront de bouleverser leurs vies respectives.

(suite…)

Horizon Line

Que c’est bon de pouvoir retourner à nouveau dans les salles ! Alors certes, après plus de six mois sans grand écran, j’aurais préféré voir autre chose que la catastrophe monumentale que j’ai choisie. Mais l’expérience collective en valait la chandelle et il faut l’avouer : c’est quand même autre chose de voir un film dans une salle que dans son salon. Honnêtement, je pense que si j’avais regardé Horizon Line sur ma télévision, je me serais arrêtée au bout de dix minutes, tant la niaiserie et le mauvais jeu d’acteur étaient pénibles. Mais pourquoi avoir sélectionné un tel film ? Parce que mine de rien, le concept de base était plutôt alléchant.

(suite…)

The Dig

Adapté du roman éponyme et inspiré de faits réels, The Dig raconte l’histoire d’une riche veuve anglaise (Carey Mulligan) qui engage un terrassier (Ralph Fiennes) pour mener des fouilles sur son terrain, durant le printemps et l’été 1939. Le trésor qu’ils vont découvrir engendrera des tensions au sein des diverses institutions qui voudront s’approprier le butin, tandis que la menace d’une nouvelle guerre mondiale plane sur l’Angleterre. (suite…)

Pieces of a Woman

Situation sanitaire oblige, le premier film à trouver le chemin de mon blog est une production Netflix. Inspiré de la propre expérience de la scénariste Kata Wéber et du réalisateur hongrois Kornél Mundruczó, Pieces of a woman raconte le long parcours de deuil d’une femme qui met au monde une petite fille mort-née. Cette terrible épreuve mettra à mal son couple et la relation avec les membres de sa famille. (suite…)

Soul

La dernière critique 2020 du blog sera donc consacrée à une énième production qui a vu sa sortie chamboulée à cause de la pandémie : Soul, le dernier bébé des studios Pixar, disponible depuis le 25 décembre sur Disney +. Le long-métrage d’animation raconte l’histoire de Joe, un musicien passionné de jazz et enseignant à ses heures perdues qui, à la suite d’un accident, se retrouve dans un monde parallèle où son âme s’est détachée de son corps. Dans cet étrange endroit, les nouvelles âmes se voient attribuer des traits de personnalité avant de pouvoir aller sur Terre. Joe, désireux de retrouver sa vie d’avant, va travailler avec 22, une âme peu collaborative qui a une sombre vision de la vie terrestre. (suite…)

Mulan

Après plusieurs semaines d’absence, je reprends le chemin des critiques suite à l’arrivée de Mulan sur Disney +. Le film, réalisé par la cinéaste néo-zélandaise Niki Caro, a eu le droit à une sortie des plus chaotiques puisque d’abord prévu sur grand écran, le long-métrage a fini par atterrir sur la plateforme de Mickey à la fin de l’été. Si, personnellement, je n’ai aucun problème à payer pour voir un film sur grand écran, j’avoue que débourser le montant initialement prévu pour visionner Mulan m’a vraiment refroidie. J’ai donc patiemment attendu sa sortie gratuite sur Disney + pour découvrir cet énième live-action. Malgré la bande-annonce attrayante et les promesses du projet, la déception a malheureusement été au rendez-vous. (suite…)

Rebecca

Réalisé par Ben Wheatley, Rebecca est l’adaptation du roman éponyme de Daphné du Maurier, qui avait déjà eu le droit à un long-métrage mis en scène par Alfred Hitchcock en 1940 (que je n’ai pas vu). Cette version de 2020, diffusée sur Netflix, raconte la même histoire : celle d’une jeune femme un peu naïve (qui n’est jamais nommée) qui épouse un riche héritier anglais, Maxim de Winter. Alors que les jeunes mariés retournent dans le gigantesque manoir familial, l’héroïne se rend compte que la première épouse de Maxim, Rebecca, tragiquement décédée, semble encore hanter les esprits. (suite…)

The Assistant

En voilà un film qui m’a procuré une étrange sensation ! Réalisé par Kitty Green, The Assistant raconte la longue et pénible journée de Jane, une assistante travaillant pour un grand producteur de cinéma. On la voit accomplir des tâches ingrates alors qu’elle se destine elle-même un jour à produire des longs-métrages. Prenant sur elle, Jane va toutefois se rendre compte qu’elle évolue dans un milieu particulier et que son boss a un comportement qui est loin d’être exemplaire. (suite…)