2014

Exodus : Gods and Kings

Exodus

S’il y a bien un réalisateur qui maîtrise le film épique, c’est Ridley Scott. Après Gladiator, Kingdom of Heaven et Robin Hood, l’anglais nous présente une nouvelle version de l’histoire de Moïse. Il faut avouer qu’elle ne diffère pas vraiment de celle du dessin animé (ma référence 🙂 ). Certes, tout n’est que grandeur et décadence, que ce soit au niveau des paysages, des décors ou des figurants mais l’histoire est vue et revue. Ce n’est pas trop la durée du film  qui pose problème (il fait 2h30 mais on ne s’ennuie pas), c’est le fait qu’il soit construit sur le même ton; les scènes s’enchaînent (suite…)

Publicités

The Hobbit – The Battle of the Five Armies

Hobbit BOFA

Ce n’est pas facile pour moi d’écrire une critique pour ce film. Le Seigneur des Anneaux m’a fait aimer le cinéma. Je me rappellerai toute ma vie ce que j’ai ressenti en voyant Le Retour du Roi sur grand écran, en versant ma première larme au cinéma et en remerciant Peter Jackson d’avoir fait un film aussi incroyable.
Alors oui, en allant voir The Battle of the Five Armies (BOFA), j’en espérais beaucoup. Peut-être trop. Certes, les deux volets du Hobbit étaient bien en-dessous de la première trilogie mais j’aime tellement cet univers que peu m’importe. Et au final, je ressors de BOFA (suite…)

Astérix – Le Domaine des Dieux

Astérix domaine des dieux

Les aventures d’Astérix ont déjà été portées à l’écran maintes fois, que ce soit en prise réelle ou en dessin animé. Cette nouvelle adaptation apporte son lot de nouveautés : un dessin animé en 3D, scénarisé et coréalisé par Alexandre Astier. Justement, ce dernier amène son univers tout en respectant l’esprit original de la BD, et en y donnant un peu plus de rythme. Le mélange fonctionne à merveille. Le casting vocal est impressionnant puisque Astier a fait appel à sa famille et à ses amis comédiens. Le spectateur s’amuse (suite…)

Nightcrawler

nightcrawler

L’avantage quand le héros d’un film est un antihéros, c’est que tout peut arriver. Le décor est planté dès le départ : le personnage principal est un menteur, un voleur mais il maîtrise l’art de la parole. On comprend assez vite qu’il fera tout pour obtenir ce qu’il veut. En tant que spectateur, on ne cautionne bien évidemment pas ce qu’il fait et on a tendance à croire que la chaîne de télé pour laquelle il travaille en fera de même, mais ce n’est pas le cas. Au contraire, (suite…)

Mockingjay Part 1

Mockingjaypart1

Ayant lu le livre, je savais que cette première partie ne contiendrait pas beaucoup d’action et j’avais raison. Alors oui, la montée de la révolution est bien représentée mais le film manque cruellement de suspense et de punch. Il ressemble un peu à la première partie qu’on trouve dans Hunger Games et Catching Fire avant que les héros ne soient envoyés dans l’arène. Toutefois, on ne peut pas dire que les émotions ne soient pas présentes, notamment (suite…)

Serena

Serena

Vide, sans intérêt, un vrai gâchis alors qu’il y avait du potentiel. Certes, les paysages de Caroline sont magnifiques mais il aurait fallu que les acteurs et l’histoire le soient aussi. On ne comprend pas où la réalisatrice veut nous emmener. Les points de vue de narration changent sans arrêt, sans aucune logique. Jennifer Lawrence, que j’adore, est complètement perdue. Bradley Cooper sauve les meubles (suite…)

Interstellar

Interstellar

L’année passée, je n’ai pas cessé de défendre Gravity face aux critiques clamant que le scénario était pauvre et sans intérêt. Et je continuerai toujours à défendre ce film qui pour moi a changé la vision de l’espace sur grand écran et qui a surtout montré que la 3D pouvait être utile et magnifique lorsqu’elle est bien traitée. Mais il est vrai que cela était avant de voir Interstellar. Je dis souvent que Christopher Nolan est un tel génie qu’il pourrait réaliser un documentaire sur les abeilles du Guatemala, je courrais le voir. C’est quand même impressionnant (suite…)

Fury

Fury

Encore un film sur la Seconde Guerre mondiale mais à la différence de « Monuments Men », Fury est axé sur la violence de la guerre et sur le courage d’un petit groupe d’hommes. On suit le parcours de ces derniers, placés dans des chars, jusqu’à leur dernière mission quasi suicidaire. Le tout est brutal, violent, sans pitié. On peut reprocher le côté très américain du héros qui se sacrifie pour sa patrie ou encore la « chance » qui permet au groupe de survivre longtemps (suite…)

Gone Girl

Gone Girl

Voilà probablement l’un des meilleurs thrillers de cette année. C’est un véritable petit bijou de manipulation et de suspense. Le spectateur arrête de respirer pendant 2h30 et se pose sans cesse des questions. Qui est le véritable coupable ? Qui manipule l’autre ? Et même lorsque la solution semble être présentée, on repart dans une spirale de faux-semblants et d’interrogations. Le tout est très bien rythmé ; on ne s’ennuie jamais malgré (suite…)

Dracula Untold

Dracula Untold

Encore un reboot… Décidément, les scénarios originaux se font rares ! Et ce Dracula n’est qu’une pâle réinterprétation de l’histoire du comte/conte (ahah – pardon). Misant essentiellement sur le côté sacrificiel de l’homme qui veut sauver son peuple, l’histoire ne vole pas assez haut et est beaucoup trop prévisible (on sait tous qu’il sera transformé en vampire). En plus, la relation entre Dracula et son épouse manque (suite…)