2019

Once Upon A Time… In Hollywood

Chaque sortie d’un film de Quentin Tarantino est synonyme d’événement, encore plus lorsque le réalisateur américain réunit deux immenses stars comme Leonardo DiCaprio et Brad Pitt. Sélectionné au dernier festival de Cannes, Once Upon A Time… In Hollywood se situe à Los Angeles en 1969 et raconte notamment la vie hollywoodienne de Rick Dalton, un acteur sur le déclin, et sa doublure, Cliff Booth. Si ces personnages fictifs ont été créés pour l’occasion, ils y côtoient entre autres des figures emblématiques de cette époque comme l’actrice Sharon Tate, compagne du réalisateur Roman Polanski, dont le tragique destin a marqué toute une génération. (suite…)

Publicités

The Red Sea Diving Resort

Produit et diffusé sur Netflix, The Red Sea Diving Resort (merveilleusement traduit par Operation Brothers en VF) s’inspire de l’histoire vraie d’un groupe d’agents du Mossad israélien et d’Ethiopiens qui ont utilisé un hôtel au bord de la Mer Rouge au Soudan pour évacuer des réfugiés éthiopiens juifs afin de les emmener à Jérusalem, au début des années 1980. Traitant d’une thématique des plus actuelles et pouvant compter sur son acteur principal Chris Evans pour attirer les spectateurs, The Red Sea Diving Resort semblait avoir tous les éléments en main pour nous proposer un projet intéressant et percutant, mais ce n’est pas vraiment le cas. (suite…)

The Secret Life of Pets 2

Si le premier volet de The Secret Life of Pets ne m’avait guère marquée, j’étais tout de même curieuse de voir comment les créateurs allaient poursuivre les aventures de Max et ses compatriotes à quatre pattes. La trame principale du précédent manquait clairement d’ambition et le film se retrouvait trop vite embarqué dans un récit d’aventures un peu brouillon. Pourtant, il restait des scènes du quotidien plutôt bien écrites, principalement basées sur le concept du long-métrage qui s’interrogeait sur la vie de nos amis les bêtes lorsque nous ne sommes pas à la maison. Les bandes-annonces de cette suite laissaient présager des aventures hors de New York et l’arrivée de nouveaux personnages, mais qu’en est-il du résultat final ? (suite…)

Roads

Le réalisateur allemand Sebastien Schipper s’était fait remarquer il y a quatre ans pour avoir présenté le film Victoria qui était constitué d’un unique plan-séquence de 2h14. N’ayant pas encore eu l’occasion de voir ce long-métrage, je me suis rattrapée avec la nouvelle réalisation du cinéaste : Roads, un road movie qui verra la rencontre et la naissance d’une amitié entre deux adolescents traversant des moments difficiles. En vacances au Maroc avec sa mère, son beau-père et sa petite sœur, Gyllen, un britannique de dix-huit ans, décide de voler le camping-car familial pour se rendre en France. En chemin, il fait la connaissance de William, un congolais cherchant également à rejoindre la France pour retrouver son frère, dernièrement vu à Calais. Les deux jeunes hommes devront faire face à de nombreux imprévus durant ce voyage qui changera leur vie. (suite…)

The Lion King

On s’en doutait fortement : 2019 sera vraisemblablement l’année de tous les records pour Disney. Alors qu’Avengers : Endgame vient tout juste de dépasser les recettes d’Avatar (grâce à de nombreuses ressorties) et en attendant la sortie du prochain Star Wars, le studio de Mickey a également une grande chance de pulvériser le box-office cet été avec The Lion King. Il s’agit du remake du classique de Disney sorti en 1994, un des films d’animation les plus populaires et les plus appréciés du public et de la critique. Si tous les ingrédients semblent réunis pour que le succès soit au rendez-vous, le film est-il pour autant à la hauteur des attentes ? (suite…)

Tolkien

Je ne sais pas si c’est parce que la trilogie du Lord of the Rings fait partie de mes films préférés ou si c’est parce que l’ambiance m’a particulièrement touchée, mais j’ai eu un vrai coup de cœur pour ce Tolkien, réalisé par le cinéaste finlandais Dome Karukoski. Il y a de fortes chances pour que la plupart des spectateurs associent ce long-métrage à un énième biopic extrêmement classique qui ne révolutionnera pas le genre, mais de mon côté, le charme a opéré dès le départ.

Tolkien raconte la jeunesse de John Ronald Reuel Tolkien, l’écrivain à qui on doit notamment le Hobbit et la trilogie du Seigneur des Anneaux. Le film revient sur son adolescence dans la King Edward’s School de Birmingham où il se lie d’amitié avec trois autres camarades ainsi que sur ses jeunes années d’adulte pendant lesquelles il poursuit ses études à Oxford avant de servir son pays pendant la Première Guerre mondiale. (suite…)

Yesterday

A l’image de Mamma Mia : Here We Go Again sorti l’année passée, Yesterday est le parfait feel-good movie pour cet été. Doté d’un postulat de départ très chouette, le film nous emmène dans une réalité alternative dans laquelle les Beatles n’ont jamais existé. On y suit l’histoire de Jack qui, après un accident au cours duquel il est renversé par un bus, semble être le seul à se souvenir de l’existence du groupe britannique. Musicien sans grande reconnaissance, il en profite alors pour faire écouter les grands classiques des Beatles à ses amis, tous ébahis par son soudain talent de composition. Le succès sera vite au rendez-vous, mais Jack craint que la vérité n’éclate au grand jour… (suite…)

Spider-Man : Far From Home

Spider-Man : Far From Home est le huitième film centré sur l’homme-araignée depuis 2002. On ne va pas se mentir : même si le choix de Tom Holland pour incarner Spider-Man s’est avéré être une excellente idée et s’il parvient à rendre ce personnage encore plus sympathique qu’il ne l’est à la base, on commence sérieusement à tourner en rond au niveau des intrigues. Dans la lignée de Homecoming, ce Far From Home est donc un agréable divertissement qu’on risque malheureusement d’oublier assez rapidement. (suite…)

Toy Story 4

La saga Toy Story s’était clôturée en beauté avec le troisième volet sorti il y a dix ans déjà. Alors quand Pixar a annoncé qu’un dernier opus était en chantier, on pouvait légitimement se demander si cela ne serait pas le numéro de trop. Les premiers retours sur les réseaux sociaux étaient pourtant dithyrambiques, certains s’exclamant même qu’il s’agissait du meilleur Toy Story. Mon avis est toutefois nettement plus nuancé.

Pour ceux qui l’auraient oublié, Toy Story 3 se terminait avec Andy qui donnait ses jouets à Bonnie avant de partir pour l’université. La fillette s’apprête désormais à rentrer en maternelle et Woody et ses compagnons vont faire en sorte que cette nouvelle expérience se passe bien pour elle. Mais l’aventure qu’ils sont sur le point de vivre va leur réserver bien des surprises. (suite…)

Parasite

C’est plutôt rare que je me précipite en salle pour visionner le lauréat d’une Palme d’Or, mais les avis étant presque tous unanimes, j’avais vraiment hâte de découvrir le nouveau long-métrage de Bong Joon-ho. Loin de connaitre la filmographie du réalisateur sud-coréen sur le bout des doigts, j’avoue avoir un énorme coup de cœur pour Snowpiercer que je recommande souvent à mon entourage. Il aura donc fallu attendre la sortie suisse de Parasite pour me forger enfin ma propre opinion en espérant qu’elle rejoigne celle de la majorité des spectateurs. (suite…)