alicia vikander

Tomb Raider

Héroïne de jeux vidéo, Lara Croft a déjà connu son heure de gloire dans deux longs-métrages sortis en 2001 et 2003 dans lesquels Angelina Jolie incarnait l’archéologue britannique. Comme il fallait s’y attendre, la franchise a droit à un reboot, sobrement intitulé Tomb Raider, sorti cette semaine sur nos écrans. Le film raconte comment Lara Croft, 21 ans, part à la recherche de son père porté disparu depuis sept ans. Elle découvre qu’il devait se rendre sur une île au large du Japon et entreprend le même voyage. Son périple est bien évidemment loin d’être sans danger…

Avant toute chose, je dois vous avouer n’avoir jamais joué à ces jeux vidéo, ni vu les deux longs-métrages : ma séance était donc une parfaite découverte du personnage et le résultat fut plutôt sympathique. Mais qu’on se le dise tout de suite, le film est bourré de défauts. (suite…)

Tulip Fever

Ce dimanche 3 septembre avait lieu la Journée du Cinéma en Suisse : comme les places n’étaient qu’à 5.- CHF, j’ai profité de l’occasion pour me rendre en Suisse alémanique et découvrir Tulip Fever. Réalisé par Justin Chadwick (à qui on doit notamment The Other Boleyn Girl), le film se situe en Hollande dans les années 1630 et raconte l’histoire d’une jeune femme mariée (Alicia Vikander) qui tombe amoureuse du peintre engagé pour réaliser son portrait. Tourné en 2014, le film a vu sa sortie maintes fois repoussée. (suite…)

The Light Between Oceans

the-light-between-oceans

Adapté du roman de M.L. Stedman, The Light Between Oceans raconte l’histoire d’un gardien de phare, Tom Sherbourne, ancien combattant durant la Première Guerre mondiale, et sa femme Isabel qui vivent sur une île inhabitée au large de l’Australie. Leur bonheur se ternit peu à peu quand ils se rendent compte qu’Isabel ne peut pas avoir d’enfant. Un jour, ils découvrent un bébé dans un canot à la dérive et décident de l’élever comme le leur. Mais la réalité va vite les rattraper et leur secret aura de terribles conséquences…

C’est probablement un des films que j’attendais le plus cette année et je n’ai pas été déçue. The Light Between Oceans est le mélodrame par excellence. Pas de doute qu’il vous fera passer par tous les états. (suite…)

Acteur du mois : juin 2016

Après plusieurs mois de repos, la chronique « acteur du mois » reprend du service !

C’est l’actrice suédoise Alicia Vikander qui sera à l’honneur sur le blog pendant le mois de juin.

AliciaVikander

Née en 1988 à Göteborg, elle commence à jouer dans des films suédois avant d’embrasser une carrière internationale. Considérée comme une valeur montante du cinéma européen, Alicia Vikander a déjà reçu de nombreuses récompenses qui soulignent son talent : en plus de prix décernés dans son pays natal, elle a reçu rien qu’en 2016 deux nominations aux Golden Globes et deux nominations aux BAFTA pour ses performances dans Ex Machina et dans The Danish Girl. Ce dernier film lui permet même d’emporter la statuette ultime, l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle (même si son rôle est loin d’être second). Pas de doute qu’une longue et belle carrière s’ouvre à elle. (suite…)

Oscars 2016

Oscars

La 88e cérémonie des Oscars vient tout juste de se terminer. Si Mad Max : Fury Road a remporté le plus grand nombre de statuettes (6 au total, que des techniques), c’est Spotlight qui a reçu le prix suprême de meilleur film en plus de celui du meilleur scénario original.

Mais le moment que tout le monde attendait, c’était ça :

tumblr_o3alzyMJau1qh9nffo1_500

Leonardo DiCaprio a ENFIN reçu un Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans The Revenant. Une récompense amplement méritée et saluée par toute la salle. Le film a reçu deux autres prix majeurs: meilleure photographie pour Emmanuel Lubezki (3e année de suite) et meilleur réalisateur pour Alejandro González Iñárritu, déjà récompensé l’année passée pour Birdman. (suite…)

The Danish Girl

The Danish Girl

The Danish Girl nous plonge dans le Danemark des années 1930 pour nous raconter l’histoire d’amour entre Gerda Wegener (Alicia Vikander) et Lili Elbe (Eddie Redmayne), née Einar Wegener, qui est connue comme la première personne à avoir subi une opération à réattribution sexuelle. Un changement qui bouleversera la relation entre ces deux artistes-peintres.

Tout semble commencer par un simple jeu de déguisement : Gerda demande à Einar de poser pour qu’elle puisse terminer le tableau d’une danseuse. Einar accepte volontiers mais on s’aperçoit petit à petit que ce qui paraissait être un simple divertissement s’avère beaucoup plus complexe et peut-être même enfoui en lui depuis longtemps. Gerda ne comprend pas vraiment ce qu’il arrive à son mari, qui, lui aussi, est quelque peu désorienté. (suite…)

Coups de cœur déjà disponibles en DVD

Voici une petite liste de films que j’ai vus cette année et que j’ai beaucoup aimés. Ce ne sont pas tous des chefs-d’œuvre à proprement parlé mais ils méritent qu’on s’y attarde quelques instants. La plupart sont déjà sortis en DVD (en tout cas en Suisse) à l’exception de Testament of Youth  et The Last Five Years que j’ai achetés à Londres. Mais j’imagine qu’ils devraient bientôt être disponibles partout.
Je les ai regroupés dans trois principales catégories : les comédies romantiques, les drames en costumes et les drames.

(suite…)

Burnt

Burnt02

Un épisode de « Top Chef » avec Bradley Cooper en guest ! Non plus sérieusement, Burnt est un film agréable, sans grande surprise, qui nous donne un petit aperçu des coulisses d’un restaurant gastronomique : endroit où règnent la maîtrise et la précision mais aussi où tout peut partir en vrille en un instant.

Le film nous raconte comment Adam Jones, autrefois grand chef couronné de succès à Paris, décide de se reprendre en main après avoir perdu son restaurant et connu une véritable descente aux enfers au milieu de l’alcool et de la drogue. Il se fixe comme objectif d’ouvrir un nouvel établissement, cette fois à Londres, et d’obtenir une troisième étoile au prestigieux guide Michelin (vous savez, ce fameux guide qui répertorie et classe les restaurants avec des étoiles – trois étoiles étant la note la plus haute). (suite…)

The Man from U.N.C.L.E.

The Man from UNCLE

Adapté d’une série TV des années 1960, The Man from U.N.C.L.E. met en scène deux agents spéciaux, l’américain Napoleon Solo de la CIA (Henry Cavill) et le russe Illya Kouriakine (Armie Hammer) du KGB, qui doivent faire équipe en pleine guerre froide afin de déjouer les plans d’une organisation criminelle qui prépare en secret la prolifération d’armes nucléaires. Leur seule piste ? La fille (Alicia Vikander) d’un scientifique allemand disparu qui pourrait les amener à infiltrer l’organisation.

2015 est-elle l’année des espions ? Après Kingsman: The Secret Service (critique) qui nous emmenait à Londres et en attendant le prochain James Bond, c’est Guy Ritchie qui nous propose un film d’espionnage. Réalisateur des deux excellents Sherlock Holmes sortis en 2009 et 2011, il nous embarque cette fois dans les sixties pour nous livrer un divertissement tout à fait correct malgré un scénario trop classique. L’histoire est en effet la grande faiblesse du film : on reprend les codes des films d’espions sans vraiment les innover. On aurait souhaité des rebondissements plus surprenants et du suspense plus tenace. (suite…)

Ex Machina

Ex Machina

Décidément, l’intelligence artificielle est un sujet qui fascine encore et toujours les cinéastes. Si Her nous le présentait en accentuant le côté poétique et Avengers en misant sur l’action, Ex Machina est abordé comme un thriller, avec une ambiance mystérieuse et envoûtante. Ce genre permet justement de soulever les questions souvent traitées (à partir de quand une machine devient-elle une intelligence artificielle ? une machine peut-elle avoir une conscience ou des sentiments ? quel est le rôle du créateur ? quels sont les risques ? etc.) de manière calme et posée, tout en gardant une dose de suspense. (suite…)