andré dussollier

Le Petit Prince

Le Petit Prince

Comment adapter un roman réputé inadaptable ? Voilà le pari fou qui a été confié à Mark Osborne, qu’on connait principalement pour sa réalisation du premier Kung Fu Panda. S’entourant d’une équipe franco-canadienne, Osborne a choisi le principe de la mise en abyme, c’est-à-dire de l’histoire dans l’histoire. En effet, c’est grâce à un aviateur un peu déjanté qu’une petite fille va découvrir l’incroyable récit du Petit Prince.

Tout commence par un déménagement. La petite fille, dont le prénom n’est d’ailleurs jamais mentionné, vient habiter avec sa mère dans un nouveau quartier proche de la prestigieuse école qu’elle souhaite intégrer à la rentrée (l’Académie Werthe). (suite…)