antoine fuqua

The Magnificent Seven

the-magnificent-seven

Oh tiens, un nouveau remake, ça faisait longtemps (!). C’est le réalisateur américain Antoine Fuqua, à qui on doit notamment King Arthur et l’excellent Southpaw, qui nous propose une nouvelle version de The Magnificent SevenLes Sept Mercenaires en français, 56 ans après le succès du film de John Sturges.

L’histoire se passe en 1879 dans la petite ville de Rose Creek. Un riche industriel, Bartholomew Bogue y fait régner la terreur afin d’exploiter la mine d’or. Pour le stopper, les habitants de la ville engagent une équipe de sept hors-la-loi, chasseurs de primes, joueurs et tueurs à gages. Très vite, ces sept mercenaires comprennent qu’ils vont se battre pour quelque chose de bien plus précieux que l’argent… (suite…)

Southpaw

Southpaw

La boxe n’est pas un sujet nouveau traité par le cinéma : que soit avec Rocky, Million Dollar Baby ou encore The Fighter, chacun peut y trouver son compte. Et bien il y a de fortes chances pour que Southpaw figure parmi les meilleurs films de ce genre. Alors oui, le scénario ne présente pas de grandes nouveautés mais il reste terriblement efficace, principalement grâce à la performance monumentale de Jake Gyllenhaal. Quel acteur ! Et quel choc surtout après l’avoir vu tout maigrichon dans Nightcrawler (critique). Il nous offre dans Southpaw une interprétation tout en muscles et en sueur, sachant basculer dans l’émotion avec brio. Il interprète Billy Hope, un champion de boxe auquel tout sourit jusqu’au moment où sa femme meurt (ce n’est pas vraiment un spoiler si vous avez vu les bandes-annonces ou lu les synopsis). (suite…)