christopher nolan

Tenet

Dire que le nouveau film de Christopher Nolan était attendu est un euphémisme puisque toutes ses réalisations le sont. Mais en pleine pandémie, le long-métrage a la lourde tâche de ramener les gens en salles, au point que certains journalistes parlent du cinéaste comme le sauveur du 7e art. Une chose est sûre, Christopher Nolan aime prendre des risques et s’est battu pour que son film sorte sur grand écran, alors qu’une bonne partie des blockbusters ont été repoussés (Tenet devait certes sortir en juillet, mais on peut s’estimer heureux de l’avoir maintenant). Et comme toujours, les avis seront partagés : le réalisateur a ses détracteurs et ses fans inconditionnels. Faisant partie de la deuxième catégorie, je peux vous assurer que je savoure chacune de ses sorties et Tenet a de nouveau réussi à me surprendre et à m’impressionner. Je vous en parle dans cette critique sans spoiler, bien évidemment. (suite…)

Dunkirk

Chaque sortie d’un nouveau film de Christopher Nolan est synonyme d’événement. Après avoir narré les exploits de Batman, les rêves de Leonardo Di Caprio et les aventures de Matthew McConaughey dans le temps et l’espace (Interstellar), le réalisateur britannique change de registre pour s’attaquer au film de guerre historique. Dunkirk se situe au début de la Seconde Guerre mondiale : en mai 1940, près de 400’000 soldats alliés sont encerclés par les troupes allemandes dans la région de Dunkerque. Le film s’intéresse à l’Opération Dynamo qui est chargée de rapatrier les troupes britanniques vers l’Angleterre. (suite…)

Batman v Superman: Dawn of Justice

Batman v Superman

Trois ans après Man of Steel, Zach Snyder vient nous présenter la suite des aventures de Superman. Dans ce volet, l’homme fort va devoir affronter un adversaire de taille : Batman, le justicier de Gotham, tout en essayant de maintenir son statut de héros dans le cœur des habitants de Metropolis. On nous promettait une lutte acharnée et un film très sombre, autant dire que la déception est au rendez-vous.

Alors oui, le film tente de se donner un genre plus sérieux avec des personnages plus ambigus et plus travaillés, très peu d’humour (en gros faire ce que Christopher Nolan avait fait sur la trilogie du Dark Knight), mais ce Dawn of Justice ne parvient pas à transformer l’essai. La faute à un scénario totalement décousu dans lequel les scènes s’enchaînent parfois sans la moindre cohérence. Ce procédé a au moins l’avantage de nous donner l’impression que les 2h30 passent assez rapidement mais le récit en ressort complètement chamboulé. Il y a pourtant quelques bonnes idées : les scénaristes ont choisi d’axer cet épisode sur la position de Superman dans la société. (suite…)

Memento & Enemy

MementoEnemy

J’ai reçu une telle claque en voyant ces deux films qu’il fallait que j’en parle.

Memento était l’un des rares films de Christopher Nolan que je n’avais pas encore vu. Je devais donc remédier à cette situation et une chose est sûre, je ne regrette absolument pas. Ce film est incroyable : la narration est tellement originale puisqu’on commence par la « fin » du film. On pourrait croire que tout est baclé, qu’on connait toute l’intrigue et bien non, on va de (suite…)

Interstellar

Interstellar

L’année passée, je n’ai pas cessé de défendre Gravity face aux critiques clamant que le scénario était pauvre et sans intérêt. Et je continuerai toujours à défendre ce film qui pour moi a changé la vision de l’espace sur grand écran et qui a surtout montré que la 3D pouvait être utile et magnifique lorsqu’elle est bien traitée. Mais il est vrai que cela était avant de voir Interstellar. Je dis souvent que Christopher Nolan est un tel génie qu’il pourrait réaliser un documentaire sur les abeilles du Guatemala, je courrais le voir. C’est quand même impressionnant (suite…)