critique

The Secret Garden

Alors que certaines régions ont dû se contenter de le voir en VOD, The Secret Garden a mystérieusement réussi à se frayer un chemin jusque dans mon cinéma local. Pour être honnête, je n’avais jamais entendu parler de cette histoire, alors qu’outre-Manche, le roman de Frances Hodgson Burnett a connu un véritable succès depuis sa sortie en 1911 et a fait l’objet de plusieurs adaptations sur petit et grand écran. Le film nous plonge dans la fin des années 1940, après la Seconde Guerre mondiale. On y fait la rencontre de Mary, une fillette de dix ans qui, à la mort de ses parents en Inde, retourne vivre en Angleterre, chez son oncle qu’elle n’a jamais rencontré. En visitant les alentours du château, Mary va découvrir un étrange jardin qui semble avoir des pouvoirs extraordinaires… (suite…)

Petit Pays

Évoquant le génocide du Rwanda à travers les yeux d’un enfant, Petit Pays est l’adaptation du roman éponyme de Gaël Faye. Le long-métrage, réalisé par Eric Barbier, fait partie de ces films assez délicats à critiquer. Ce n’est en effet pas toujours évident de distinguer le poids du récit et du message qu’ont cherché à transmettre les auteurs, et la manière dont le film est construit. N’ayant pas lu le roman (mais le film est apparemment très fidèle), je me contenterai simplement de donner mon avis sur l’œuvre d’Eric Barbier.

L’histoire se déroule entre 1992 et 1994, au Burundi. On y fait la connaissance de Gabriel, dit Gaby, un garçon de dix ans vivant avec son père, un entrepreneur français, sa mère rwandaise et sa petite sœur Ana dans une grande maison. Durant ces années, Gaby va être le témoin des tensions qui vont naître dans son pays et au Rwanda, dans lesquels des coups d’état vont entraîner le génocide des Tutsis par les Hutus. (suite…)

The New Mutants

The New Mutants pourrait presque être considéré comme un film maudit. Sa sortie dans les salles était prévue en avril 2018, avant d’être sans cesse repoussée pour laisser la place à d’autres poids lourds de l’écurie Marvel/Disney. Annoncé sur Disney +, puis finalement sur les écrans pour cet été, The New Mutants a en plus la grosse tâche de sortir en face de Tenet, comme si le studio aux grandes oreilles n’en avait finalement plus grand-chose à faire de ce projet. Et honnêtement, vu le résultat final, peut-être aurait-il mieux valu qu’il ne sorte jamais. (suite…)

Tenet

Dire que le nouveau film de Christopher Nolan était attendu est un euphémisme puisque toutes ses réalisations le sont. Mais en pleine pandémie, le long-métrage a la lourde tâche de ramener les gens en salles, au point que certains journalistes parlent du cinéaste comme le sauveur du 7e art. Une chose est sûre, Christopher Nolan aime prendre des risques et s’est battu pour que son film sorte sur grand écran, alors qu’une bonne partie des blockbusters ont été repoussés (Tenet devait certes sortir en juillet, mais on peut s’estimer heureux de l’avoir maintenant). Et comme toujours, les avis seront partagés : le réalisateur a ses détracteurs et ses fans inconditionnels. Faisant partie de la deuxième catégorie, je peux vous assurer que je savoure chacune de ses sorties et Tenet a de nouveau réussi à me surprendre et à m’impressionner. Je vous en parle dans cette critique sans spoiler, bien évidemment. (suite…)

The Roads Not Taken

Parfois, seule une affiche peut me conduire dans les salles. Ce fut le cas pour The Roads Not Taken dont la présence au casting d’Elle Fanning et de Javier Bardem a attisé ma curiosité. En lisant le synopsis entre les lignes, j’avais vu qu’ils incarnaient Molly et son père Leo. Atteint de démence, ce dernier imagine qu’il vit dans d’autres mondes, tandis que sa fille cherche à l’aider du mieux qu’elle peut. Même la bande-annonce, que j’ai regardée a posteriori, avait quelque chose d’intrigant. Malgré tout, la séance fut loin d’être remarquable. (suite…)

Greenland

(400e article publié sur le blog… Waouh !🥳 )

Il y a quelque chose de particulier avec les films relatant une catastrophe naturelle : ils ont beau tous se ressembler, s’ils sont exécutés convenablement, ils sont gages d’une séance plutôt palpitante. Greenland coche ainsi toutes les cases du genre et se révèle étrangement efficace. Le film raconte l’histoire d’une famille américaine qui, à l’annonce de l’impact imminent d’une comète qui va détruire la Terre, est sélectionnée pour prendre un avion et se rendre dans un endroit sûr. Mais tout ne va bien évidemment pas se passer comme prévu. (suite…)

Hope Gap

S’il y a un film que je suis contente que l’épidémie n’ait pas repoussé, c’est bien Hope Gap. Il est vrai que sur le papier, la thématique n’est peut-être pas des plus alléchantes puisqu’il s’agit de l’histoire de Grace et Edward, un couple de sexagénaires qui se sépare sous les yeux de leur fils unique, Jamie. Mais en plus d’avoir réuni les prestigieux Annette Bening, Bill Nighy et Josh O’Connor, le film a été tourné dans la petite ville côtière de Seaford, dans le sud de l’Angleterre. J’ai eu la chance d’aller m’y promener lors d’un de mes voyages à Londres (c’est à 1h30 de train) et les falaises qui longent la côte sont tout simplement magnifiques. On y trouve notamment le fameux Hope Gap (une petite plage qui apparaît à marée basse) qui donne son titre au film. Il n’en fallait pas moins pour me donner l’eau à la bouche. (suite…)

Radioactive

Scientifique de renom et lauréate de deux prix Nobel, Marie Curie est une femme exceptionnelle. La réalisatrice Marjane Satrapi (Persepolis) lui consacre un biopic basé sur un scénario de Jack Thorne (Harry Potter and the Cursed Child, His Dark Materials), qui s’est inspiré du roman graphique Radioactive: Marie & Pierre Curie: A Tale of Love and Fallout de Lauren Redniss. Le long-métrage s’intéresse ainsi à la rencontre entre Marie et son futur mari et collaborateur Pierre Curie, ainsi qu’aux conséquences des découvertes scientifiques du couple. (suite…)

Tout Simplement Noir

En voilà un film compliqué à critiquer ! Tout Simplement Noir est une comédie réalisée par John Wax et le rappeur, acteur et réalisateur français Jean-Pascal Zadi. Il s’agit d’un long-métrage tourné comme un faux documentaire dans lequel Zadi part à la rencontre de personnalités connues de la communauté Noire (acteurs, chanteurs, sportifs, journalistes, etc.) pour les convaincre de se rallier à sa cause : organiser une marche pour les Noirs afin de dénoncer les inégalités et le racisme présents en France. (suite…)

Une Sirène à Paris

Pour une fois, la bande-annonce d’un film a plutôt bien fait son travail. Il faut dire que, sur le papier, Une Sirène à Paris ne m’intéressait pas énormément. Mais en voyant les premières images, la curiosité a pris le dessus et je me suis finalement retrouvée en salles pour découvrir le deuxième long-métrage de Mathias Malzieu, chanteur du groupe Dionysos. Adapté du roman éponyme (également écrit par Malzieu), le film raconte l’histoire de Gaspard, un chanteur qui ne croit plus en l’amour et qui va faire la rencontre d’une sirène nommée Lula. Cette dernière a le pouvoir de tuer les hommes lorsqu’elle se met à chanter, mais elle ne semble avoir aucun effet sur Gaspard, apparemment immunisé contre la puissance de la créature. Mais jusqu’à quand ? (suite…)