denis villeneuve

Dune

Denis Villeneuve est un homme courageux. Après avoir osé proposer une suite au classique Blade Runner en 2017 (le très bon Blade Runner 2049), le réalisateur canadien s’est attaqué à un autre monstre réputé inadaptable : Dune. Le roman de Frank Herbert, sorti en 1965, avait pourtant déjà fait l’objet de plusieurs adaptations, notamment une de David Lynch qui n’avait pas convaincu tout le monde. Ne l’ayant pas vue, n’ayant pas lu le matériel original et ayant réussi à esquiver la bande-annonce, je me suis donc rendue dans la salle de cinéma pour découvrir cette nouvelle version de Dune, sans vraiment savoir ce qui m’attendait, tout en faisant confiance à Denis Villeneuve, qui est l’un de mes cinéastes préférés. Et encore une fois, le charme a opéré.

(suite…)

Blade Runner 2049

S’il n’avait pas rencontré un grand succès lors de sa sortie en 1982, Blade Runner est pourtant devenu au fil des ans un film culte pour de nombreux cinéphiles. Je ne l’ai cependant découvert que le week-end dernier, afin d’être prête pour cette suite, très alléchante sur le papier : Denis Villeneuve à la réalisation (Prisoners, Arrival), Ryan Gosling devant la caméra, il ne m’en fallait pas plus. Et le résultat est plus que satisfaisant.

L’intrigue de ce Blade Runner 2049, toujours située à Los Angeles, commence trente ans après le premier volet. L’officier K, incarné par Ryan Gosling, est un Blade Runner chargé de trouver et d’éliminer les réplicants non-obéissants (des humanoïdes considérés un peu comme des esclaves modernes). Son enquête va l’emmener sur les traces de Rick Deckard, un ancien Blade Runner disparu depuis des décennies… (suite…)

Arrival

arrival

Lorsque douze vaisseaux extraterrestres apparaissent subitement sur Terre, une équipe d’experts menée par la linguiste Louise Banks est chargée d’établir les premiers contacts et de comprendre la raison de leur présence.

Arrival (ou Premier contact en VF) est le nouveau film de Denis Villeneuve, à qui on doit notamment Enemy, Prisoners et Sicario. Le réalisateur canadien choisit cette fois de s’attaquer à la science-fiction pour notre plus grand plaisir car oui, Arrival est une belle réussite.

En lieu et place d’un énième blockbuster retraçant des attaques d’extraterrestres sur Terre, le film s’interroge plutôt sur la communication entre deux espèces qui n’ont pas le même langage : comment faire pour se comprendre ? Quelle méthode choisir ? (suite…)