detroit

Detroit

Detroit revient sur les émeutes que la ville a connues durant l’été 1967, en guise de protestation contre la guerre du Vietnam et contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis. Pillages, destructions de bâtiments et tirs d’armes à feu forcent la police à patrouiller dans la ville. Un soir, des détonations sont entendues près du Motel Algiers obligeant les forces de l’ordre à intervenir, mais le bilan de cette soirée sera très lourd…

Une des premières choses qui frappe le spectateur à la fin de la séance, c’est à quel point ce film semble actuel, malgré le fait qu’il se passe à la fin des années 1960. En ce sens, Detroit est un film nécessaire, qui montre que même cinquante ans après, des dérives de policiers blancs envers des noirs peuvent encore arriver. Mais le traitement du film est loin d’être uniforme sur toute la longueur, comme en témoigne sa division narrative en trois actes. (suite…)