ewan mcgregor

Birds of Prey

Le succès de Suicide Squad avait beau être très mitigé, tout le monde était d’accord pour saluer la performance de Margot Robbie en Harley Quinn. L’annonce d’un film centré sur la copine du Joker n’a donc surpris personne et c’est entouré d’autres coéquipières que l’excentrique personnage fait son retour dans ce Birds of Prey (and the Fantabulous Emancipation of One Harley Quinn), réalisé par la cinéaste sino-américaine Cathy Yan. Les fans d’Harley Quinn seront peut-être ravis, les autres moins. (suite…)

Doctor Sleep

Si l’on m’avait dit en janvier dernier que je verrais autant de films d’horreur en salle cette année, je ne l’aurais pas cru. Et pourtant, j’ai à nouveau pris mon courage à deux mains et je suis allée découvrir sur grand écran Doctor Sleep, la suite de The Shining sorti en 1980. Mais bien évidemment, il fallait d’abord que je me plonge dans ce dernier, considéré comme un véritable monument du cinéma, avant de découvrir sa suite (je l’ai déjà répété à plusieurs reprises, mais comme je n’affectionne pas spécialement le genre horrifique, j’avais repoussé le visionnage de The Shining au plus tard possible). Je ne m’étalerai pas sur le long-métrage de Stanley Kubrick (ni sur le rapport avec les romans de Stephen King, que je n’ai d’ailleurs pas lus) : je comprends désormais l’engouement qui l’entoure, mais la séance ne fut pas vraiment une partie de plaisir. N’ayant pas du tout adhéré au rythme du film, ni à son ambiance, j’admets toutefois qu’il dégage un certain mystère qui le rend fascinant comme en témoignent les différents niveaux de lecture qu’il propose, en plus de la mise en scène léchée de Kubrick. (suite…)

Christopher Robin

Disney continue d’adapter ses franchises animées en longs-métrages filmés en prises de vues réelles. Le dernier projet en date est donc ce Christopher Robin, qui s’inspire des aventures de Winnie l’Ourson. Désormais adulte, Christopher (ou Jean-Christophe dans la version française) travaille pour une compagnie qui fabrique des bagages. Complètement absorbé par les affaires, il en oublie presque de passer du temps avec sa femme Evelyne et sa fille Madeleine. Mais un jour, alors qu’il doit impérativement trouver une solution pour relancer les chiffres de l’entreprise, il se retrouve nez à nez avec Winnie l’Ourson, qu’il n’avait plus revu depuis de nombreuses années. (suite…)

Beauty and the Beast

Ce n’est un secret pour personne, Disney a décidé de revisiter ses plus grands classiques animés en nous en proposant des versions « live ». Le processus est déjà en place depuis quelques années : Alice in Wonderland, Maleficent, Cinderella ou encore The Jungle Book sont déjà passés à la moulinette. C’est au tour de Beauty and the Beast d’avoir droit à son propre film en prises de vues réelles.

Pour faire simple, cette version réalisée par Bill Condon est un copier-coller du dessin animé sorti en 1991. (suite…)

Our Kind of Traitor

Our Kind of Traitor

Adapté du roman d’espionnage écrit par John le Carré et publié en 2011, Our Kind of Trator retrace la rencontre improbable entre Perry, un professeur anglais en vacances au Maroc avec sa femme, et Dima, un membre de la mafia russe. Ce dernier demande à Perry de transmettre une clé USB aux services secrets britanniques (le MI-5) lorsqu’il rentrera à Londres. En accomplissant ce geste, Perry ne se doute probablement pas que sa vie va basculer…

Si le film commence plutôt bien, il ne parvient pas à combler nos attentes et ressemble au final davantage à un téléfilm du dimanche soir qu’à un grand film d’espionnage. On est face à un scénario beaucoup trop prévisible et à un manque cruel de suspense – le comble pour un film de ce genre ! On attend constamment des rebondissements qui n’arrivent jamais. (suite…)