jamie foxx

Soul

La dernière critique 2020 du blog sera donc consacrée à une énième production qui a vu sa sortie chamboulée à cause de la pandémie : Soul, le dernier bébé des studios Pixar, disponible depuis le 25 décembre sur Disney +. Le long-métrage d’animation raconte l’histoire de Joe, un musicien passionné de jazz et enseignant à ses heures perdues qui, à la suite d’un accident, se retrouve dans un monde parallèle où son âme s’est détachée de son corps. Dans cet étrange endroit, les nouvelles âmes se voient attribuer des traits de personnalité avant de pouvoir aller sur Terre. Joe, désireux de retrouver sa vie d’avant, va travailler avec 22, une âme peu collaborative qui a une sombre vision de la vie terrestre. (suite…)

Robin Hood

Mais comment a-t-on pu en arriver là ? Robin Hood étant un personnage que j’affectionne énormément, j’étais la première à trépigner d’impatience au moment où ce nouveau remake a été annoncé avec un casting alléchant (Taron Egerton en Robin, Jamie Foxx en Little John, Ben Mendelsohn en Shérif de Nottingham). Puis ce fut la douche froide en voyant les premières images : pas de doute, ce Robin Hood allait suivre les traces du King Arthur de Guy Richtie en proposant une vision « moderne » du personnage dans des décors et des costumes s’éloignant du Moyen-âge. Et comme King Arthur, Robin Hood fut descendu par les critiques avant même sa sortie. Mais cette fois, impossible pour moi de défendre le justicier masqué comme j’ai pu le faire avec Arthur : le résultat n’est en effet pas très glorieux, mais peut-être pas aussi calamiteux que les critiques l’ont vendu. Explications. (suite…)

Baby Driver

Baby est chauffeur pour des braqueurs de banque. Souffrant d’un acouphène à la suite d’un accident survenu quand il était enfant, il écoute désormais de la musique à longueur de journée pour diminuer la douleur. Il rencontre un jour la fille de ses rêves dans un diner et espère mettre fin à ses activités criminelles pour vivre avec elle. Mais son employeur n’est pas du même avis…

Si l’histoire ne paie pas de mine sur le papier, le nouveau film d’Edgar Wright est pourtant une très bonne surprise ! (suite…)