jeffrey wright

The French Dispatch

S’il y a bien un cinéaste qui sort des sentiers battus, c’est Wes Anderson. Le réalisateur américain n’a cessé de peaufiner son style au fil des productions et la dernière en date, The French Dispatch, ne fait pas exception. Personnellement, je dois avouer que je ne suis pas une grande adepte de ses films, bien que je ne les aie pas tous vus. Je reconnais en revanche la singularité et l’originalité de son cinéma qui a au moins le mérite d’être à l’opposé de ce qui se fait actuellement. Mais il faut dire qu’avec un casting aussi impressionnant qu’alléchant (coucou Timothée Chalamet), il était difficile de ne pas succomber à la tentation de découvrir son dernier projet. Même si la déception fut malheureusement au rendez-vous.

(suite…)

No Time To Die

Que l’attente fut longue ! No Time To Die est sans doute le film qui restera lié à la pandémie qui dicte nos vies depuis bientôt deux ans : le nouveau volet de James Bond était en effet l’un des premiers films à avoir été repoussé. Seul le temps pourra nous dire si sa sortie sera synonyme d’un retour à la normale pour le monde du cinéma. Une chose est sûre, le dernier long-métrage avec Daniel Craig dans le rôle-titre était attendu au tournant. Alors que Danny Boyle devait se charger de la réalisation, il a finalement laissé le projet au cinéaste américain Cary Joji Fukunaga. L’intrigue devait permettre de clôturer l’ère Craig : pour ce faire, l’histoire reprend quelques temps après les événements de Spectre. Ne travaillant désormais plus pour les services secrets, James Bond coule des jours heureux avec Madeleine Swann (Léa Seydoux). Mais ses vacances vont être de courte durée puisque l’agent 007 va rapidement se retrouver chargé d’une mission très importante : mettre la main sur un scientifique russe dont les découvertes sont extrêmement dangereuses pour le monde entier. 

(suite…)

The Goldfinch

The Goldfinch est l’adaptation du roman éponyme de Donna Tartt, qui a remporté le prix Pulitzer de la fiction en 2014. Le film raconte le destin de Théo, un garçon de treize ans, dont la vie va être chamboulée à la suite d’un attentat au Metropolitain Museum of Art de New York durant lequel sa mère meurt. Théo va devoir reconstruire sa vie et son destin sera mystérieusement lié à celui du célèbre tableau de Carel Fabritius : « Le Chardonneret ».

N’ayant pas lu le roman de Donna Tartt, je ne peux me prononcer sur la qualité de celui-ci, mais il y a fort à parier que le récit imaginé par l’écrivaine est beaucoup plus fluide dans le livre qu’il ne l’est dans le film car dans ce dernier, le rythme ne suit pas et la narration s’éparpille beaucoup trop. (suite…)