jennifer lawrence

X-Men : Dark Phoenix

Après le victorieux combat contre Apocalypse dans le précédent opus, les X-Men doivent désormais affronter une des leurs : Jean Grey. A la suite d’une mission dans l’espace durant laquelle elle a été frappée par une mystérieuse force cosmique, Jean voit ses pouvoirs décupler au point de ne pas être capable de les maîtriser. Sa perte de contrôle engendrera des catastrophes irréversibles qui mettront en péril les relations avec sa famille de cœur.

Quatrième volet consacré à la « jeunesse » des X-Men (ils ne sont plus si jeunes si on se fie à la timeline), Dark Phoenix sonne aussi la fin de la saga avec ce casting puisque les super-héros rejoindront prochainement le Marvel Cinematic Universe. (suite…)

Publicités

Red Sparrow

Après avoir travaillé ensemble sur les trois derniers volets de la saga Hunger Games, le réalisateur Francis Lawrence retrouve Jennifer Lawrence pour une quatrième collaboration : un film d’espionnage intitulé Red Sparrow. Jennifer Lawrence y incarne Dominika, une ballerine qui, après un accident lui coûtant sa carrière, est forcée de devenir une espionne pour les services secrets russes en intégrant une école où les gens sont entraînés à séduire leur cible. Sa première mission consiste à entrer en contact avec un agent américain de la CIA dans le but de découvrir le nom d’une taupe… (suite…)

Mother !

Trois ans après Noah, le réalisateur Darren Aronofsky revient sur le devant de la scène avec un film très singulier intitulé Mother !. Autant prévenir tout de suite, il m’est difficile d’en parler tant la moindre interprétation risque de révéler une part de l’intrigue. L’histoire commence pourtant de manière assez simple : un homme, écrivain (Javier Bardem), vit dans une maison isolée avec sa femme (Jennifer Lawrence), occupée à redécorer et à rénover la bâtisse. Un jour, un homme (Ed Harris), suivi de sa femme (Michelle Pfeiffer) s’invitent dans leur maison. S’ensuit alors une série d’événements qui vont perturber le quotidien du couple… (suite…)

Passengers

passengers

5000 passagers sont endormis dans un vaisseau spatial qui se dirige vers une nouvelle planète. Alors que le voyage est censé durer 120 ans, deux capsules d’hibernation réveillent leurs occupants 90 ans trop tôt. Jim et Aurora doivent alors accepter leur destin et vivre seuls à bord du vaisseau. Ils découvriront cependant que le vaisseau court un grave danger…

L’espace est à la mode ces dernières années au cinéma ! Après Gravity, Interstellar et The Martian (je vous recommande absolument de voir les 3), place cette fois-ci à la comédie romantique spatiale. (suite…)

X-Men : Apocalypse

X-men Apocalypse

Après X-Men : First Class et X-Men : Days of Future Past, la jeunesse des mutants continue à être explorée dans ce nouveau volet baptisé Apocalypse. Scénariste du premier, réalisateur du deuxième, Bryan Singer rempile derrière la caméra pour ce troisième épisode situé dans les années 1980. On y fait la rencontre d’Apocalypse, le tout premier mutant vénéré en ancienne Egypte, qui se réveille après un long sommeil de plusieurs millénaires. Ne trouvant pas le monde actuel à son goût, il choisit quatre mutants comme ses « cavaliers » qui l’aideront dans sa quête de destruction. Apprenant que Magneto a rejoint Apocalypse, Mystique/Raven retourne à l’école du Professeur Xavier. Ensemble, ils vont constituer une nouvelle équipe de mutants prêts à combattre ce puissant ennemi. (suite…)

Joy

Joy

David O. Russell continue de s’amuser avec ses acteurs fétiches. Le réalisateur américain retrouve en effet Jennifer Lawrence, Robert De Niro et Bradley Cooper avec qui ils avaient tourné ses deux derniers films : Silver Linings Playbook et American Hustle (ma critique). Cette fois, il nous dresse le portrait de Joy, une femme déterminée qui va connaitre la renommée grâce à une invention particulière : une sorte de balai-serpillère qui s’essore tout seul. Cette histoire est librement inspirée de la vraie Joy Mangano, une entrepreneuse américaine qui est devenue célèbre dans les années 1990 après avoir inventé le balai à vapeur « Miracle Mop » (merci Wikipedia). (suite…)

Mockingjay Part 2

Mockingjaypart2

Le film reprend là où l’histoire s’était arrêtée. Katniss récupère des blessures infligées par Peeta, toujours incontrôlable et violent. Pendant ce temps, Coin, la présidente leader de la rébellion, prépare une attaque dans le District 2 qui permettra de terminer l’unification de tous les Districts et de lancer un dernier assaut sur le Capitole. Katniss en fera bien évidemment partie mais la lutte contre le Président Snow ne s’annonce pas aussi facile…

A-t-on le droit à l’apothéose tant promise par les bandes-annonces ? Pas tout à fait. Ayant lu les livres, je m’attendais vraiment à voir un final explosif et émotionnel mais j’ai été déçue. Je continue de penser que partager le dernier livre en deux films n’était pas une bonne idée (ah money, money, money). (suite…)

Acteur du mois: novembre 2015

Le 18 novembre sortira le dernier volet de la saga Hunger Games et c’est son actrice principale qui est à l’honneur sur le blog pendant ce mois : Jennifer Lawrence !

JenniferLawrence

Née en 1990, l’actrice américaine est révélée par le film indépendant Winter’s Bone qui lui offre sa première nomination aux Oscars à seulement 20 ans. Mais c’est surtout son rôle de Katniss Everdeen dans la saga Hunger Games qui la propulse au rang de star internationale en peu de temps. Elle porte impeccablement le premier volet – et les autres d’ailleurs – sur ses épaules et sa prestation est saluée au même titre que le film qui remporte le succès qu’on connait. (suite…)

Mockingjay Part 1

Mockingjaypart1

Ayant lu le livre, je savais que cette première partie ne contiendrait pas beaucoup d’action et j’avais raison. Alors oui, la montée de la révolution est bien représentée mais le film manque cruellement de suspense et de punch. Il ressemble un peu à la première partie qu’on trouve dans Hunger Games et Catching Fire avant que les héros ne soient envoyés dans l’arène. Toutefois, on ne peut pas dire que les émotions ne soient pas présentes, notamment (suite…)

Serena

Serena

Vide, sans intérêt, un vrai gâchis alors qu’il y avait du potentiel. Certes, les paysages de Caroline sont magnifiques mais il aurait fallu que les acteurs et l’histoire le soient aussi. On ne comprend pas où la réalisatrice veut nous emmener. Les points de vue de narration changent sans arrêt, sans aucune logique. Jennifer Lawrence, que j’adore, est complètement perdue. Bradley Cooper sauve les meubles (suite…)