jj abrams

Star Wars : The Rise of Skywalker

Déjà aux commandes de The Force Awakens, J.J. Abrams revient derrière la caméra pour mettre fin à la troisième trilogie Star Wars avec ce neuvième épisode intitulé The Rise of Skywalker (l’Ascension de Skywalker en VF). Si on nous présente ce film comme celui qui doit clôturer la saga, on sait pertinemment que Disney tient une mine d’or entre ses mains et que l’univers Star Wars n’est clairement pas prêt de quitter le paysage audiovisuel (les enjeux financiers sont trop importants). Il n’empêche que J.J. Abrams devait faire en sorte de satisfaire une horde de fans, certains déçus des directions de cette nouvelle trilogie, en particulier du précédent volet, The Last Jedi, qui a fait couler beaucoup d’encre, d’autres convaincus que l’épisode huit est le meilleur opus de la saga. Une tâche complexe, qui risque à nouveau de diviser les spectateurs, tant le film n’est pas exempt de défauts. De mon côté, je continue à maintenir mon discours habituel lorsqu’il s’agit de Star Wars : n’étant pas une fan absolue de la sage, mais ayant plutôt apprécié les derniers volets, je vais tenter de relever les points positifs et les problèmes de ce film d’un point de vue « externe », en imaginant qu’ils rejoindront peut-être l’avis des afficionados de l’univers. Comme d’habitude, la critique ne contiendra aucun spoiler, vous pouvez donc la lire sans risque. (suite…)

Overlord

6 juin 1944. Le Débarquement allié est imminent. Un petit groupe de soldats américains se retrouvent parachutés au milieu des terres infestées de combattants allemands qu’ils doivent éviter afin de remplir à bien leur mission : détruire un point stratégique contenant une antenne. Mais au moment d’arriver dans le village concerné, les soldats américains remarquent d’étranges choses… Présenté comme cela, Overlord pourrait ressembler à un énième film se déroulant pendant la Seconde Guerre mondiale. Et pourtant, le long-métrage produit par J.J. Abrams et réalisé par Julius Avery insère une petite nouveauté aussi surprenante qu’improbable : des zombies. (suite…)

10 Cloverfield Lane

10 Cloverfield Lane

Développé dans le plus grand secret, le projet 10 Cloverfield Lane a été annoncé au grand public seulement deux mois avant sa sortie, ce qui est plutôt rare de nos jours. La bande-annonce intrigante révélait que le film faisait écho à Cloverfield sorti en 2008 et déjà produit par J.J. Abrams. Il ne s’agit pourtant ni d’une suite ni d’un prequel même si on peut établir un lien entre les deux. Il n’est d’ailleurs pas nécessaire d’avoir vu le premier car 10 Cloverfield Lane se suffit à lui-même.

Afin de profiter au maximum de l’expérience, mieux vaut connaitre l’intrigue le moins possible. En quelques mots : Michelle se réveille dans un bunker après un accident de voiture. Elle ne se rappelle de rien et pense avoir été kidnappée. Mais son gardien la rassure en lui disant qu’il lui a sauvé la vie après une attaque chimique. N’étant pas vraiment convaincue, Michelle décide de s’échapper… (suite…)

Star Wars – The Force Awakens

Star Wars - The Force Awakens

Avant de me lancer dans cette critique, qui sera d’ailleurs sans spoiler concernant l’intrigue, je dois mentionner le fait que je ne suis pas une fan absolue Star Wars (ne tapez pas !). Je n’ai vu les six films qu’une seule fois et en marathon, donc je ne suis vraiment pas une spécialiste de l’univers mais je ne pouvais évidemment pas passer à côté du phénomène. Du coup, c’était une bonne occasion de voir si ce septième épisode pouvait se suivre sans difficulté pour des spectateurs lambda sans attache particulière à la saga et s’il pouvait leur plaire. Et je dois dire que le résultat est assez satisfaisant, sans pour autant atteindre des sommets. (suite…)