kenneth branagh

Tenet

Dire que le nouveau film de Christopher Nolan était attendu est un euphémisme puisque toutes ses réalisations le sont. Mais en pleine pandémie, le long-métrage a la lourde tâche de ramener les gens en salles, au point que certains journalistes parlent du cinéaste comme le sauveur du 7e art. Une chose est sûre, Christopher Nolan aime prendre des risques et s’est battu pour que son film sorte sur grand écran, alors qu’une bonne partie des blockbusters ont été repoussés (Tenet devait certes sortir en juillet, mais on peut s’estimer heureux de l’avoir maintenant). Et comme toujours, les avis seront partagés : le réalisateur a ses détracteurs et ses fans inconditionnels. Faisant partie de la deuxième catégorie, je peux vous assurer que je savoure chacune de ses sorties et Tenet a de nouveau réussi à me surprendre et à m’impressionner. Je vous en parle dans cette critique sans spoiler, bien évidemment. (suite…)

Murder on the Orient Express

Adapté du roman éponyme d’Agatha Christie, Murder on the Orient Express met en scène le célèbre détective belge Hercule Poirot qui doit résoudre une affaire de meurtre dans un train. Une dizaine de passagers sont suspects et le détective doit trouver le meurtrier avant que celui-ci ne recommence à sévir. Mieux vaut ne pas en dire davantage pour garder le suspense intact.

Aux commandes de cette production se trouve Kenneth Branagh, qui est probablement l’un des réalisateurs les plus éclectiques de ces dernières années : on lui doit notamment des adaptations des œuvres de Shakespeare, mais aussi le dernier Cinderella et le premier Thor. Branagh ne s’arrête pas là puisqu’il prête également ses traits au détective avec, soyons honnête, un accent belge simplement abominable. (suite…)

Dunkirk

Chaque sortie d’un nouveau film de Christopher Nolan est synonyme d’événement. Après avoir narré les exploits de Batman, les rêves de Leonardo Di Caprio et les aventures de Matthew McConaughey dans le temps et l’espace (Interstellar), le réalisateur britannique change de registre pour s’attaquer au film de guerre historique. Dunkirk se situe au début de la Seconde Guerre mondiale : en mai 1940, près de 400’000 soldats alliés sont encerclés par les troupes allemandes dans la région de Dunkerque. Le film s’intéresse à l’Opération Dynamo qui est chargée de rapatrier les troupes britanniques vers l’Angleterre. (suite…)