rachel mcadams

Disobedience

Photographe à New York, Ronit Khruska retourne à Londres dans sa famille juive orthodoxe lorsqu’elle apprend la mort de son père rabbin. Son retour n’est pas forcément bien vu par les membres de la communauté juive, à l’exception de Dovid, son ami d’enfance. Mais Ronit est surtout troublée de voir que l’épouse de Dovid n’est autre qu’Esti, sa meilleure amie pour qui elle éprouve encore des sentiments…

Mis en scène par le réalisateur chilien Sebastian Lelio (lauréat du dernier Oscar du meilleur film étranger pour A Fantastic Woman), Disobedience s’intéresse à la passion interdite entre deux femmes appartenant à une communauté juive orthodoxe. (suite…)

Game Night

Un groupe d’amis se réunit une fois par semaine chez Max et Annie pour jouer à des jeux de société. Un jour, Brooks, le frère de Max, propose d’organiser une soirée jeux chez lui. Au programme : enlèvement, mystère et énigmes à résoudre. Mais la partie va devenir plus vraie que nature et les amis risquent de passer une nuit mémorable…

Si Rachel McAdams, que j’adore, n’avait pas été à l’affiche, je serais certainement passée à côté de ce Game Night. N’étant pas très friande des comédies américaines, j’avais peur que celle-ci ne soit qu’une suite de gags potaches. J’ai été au final agréablement surprise et j’ai trouvé le film très divertissant. (suite…)

Doctor Strange

doctorstrange

Le Doctor Stephen Strange est un talentueux neurochirurgien. Après un accident de voiture qui le prive de l’usage de ses mains, il part au Népal à la recherche d’un remède miracle. Là-bas, il fait la rencontre de « L’Ancien » qui lui montre comment utiliser la magie. Les techniques qu’il va apprendre vont alors lui permettre de découvrir tout un monde caché rempli de mysticisme et de dimensions alternatives…

Encore une nouvelle recrue de Marvel qui nous fait l’honneur de débarquer sur nos écrans ! Je crois que ça ne s’arrêtera jamais. Autant vous prévenir tout de suite, les créateurs n’ont pas pris la peine de nous pondre un scénario original. Au contraire, le film respecte tous les codes d’un « premier » opus censé introduire un super-héros : (suite…)

Spotlight

Spotlight

Adapté de faits réels, Spotlight raconte la fascinante enquête du Boston Globe qui, au début des années 2000, a révélé un scandale au sein de l’Eglise catholique, impliquant notamment des cas de prêtres pédophiles couverts par leurs supérieurs dans la ville de Boston. On suit l’équipe de journalistes (nommée Spotlight) durant leur investigation de douze mois au cours desquels ils mettront le doigt sur une affaire bien plus compliquée qu’il n’y parait.

Spotlight est une sorte d’hommage au journalisme et à l’intensité de ce travail. Le spectateur reste captivé d’un bout à l’autre même si parfois la complexité de certains propos devient vite déroutante. On voit les différents types de problèmes auxquels les journalistes sont confrontés : (suite…)

Southpaw

Southpaw

La boxe n’est pas un sujet nouveau traité par le cinéma : que soit avec Rocky, Million Dollar Baby ou encore The Fighter, chacun peut y trouver son compte. Et bien il y a de fortes chances pour que Southpaw figure parmi les meilleurs films de ce genre. Alors oui, le scénario ne présente pas de grandes nouveautés mais il reste terriblement efficace, principalement grâce à la performance monumentale de Jake Gyllenhaal. Quel acteur ! Et quel choc surtout après l’avoir vu tout maigrichon dans Nightcrawler (critique). Il nous offre dans Southpaw une interprétation tout en muscles et en sueur, sachant basculer dans l’émotion avec brio. Il interprète Billy Hope, un champion de boxe auquel tout sourit jusqu’au moment où sa femme meurt (ce n’est pas vraiment un spoiler si vous avez vu les bandes-annonces ou lu les synopsis). (suite…)

Acteur du mois: avril 2015

Avril est déjà là et il est temps de passer à mon nouvel acteur du mois ! Et cette fois, il s’agit d’une actrice du mois : Rachel McAdams.

008
Si vous avez fait un tour dans mon « Envie d’un film ? », vous avez pu voir que je consacrais une « envie » à Rachel McAdams et plus particulièrement à ses comédies romantiques. Car oui, il semble que l’actrice canadienne ait un penchant pour ce genre et tant mieux parce qu’il lui va à ravir. Cela ne l’empêche pas de s’aventurer quelques fois dans des films un peu plus sombres ou dramatiques et j’espère d’ailleurs qu’elle en fera d’avantage. (suite…)