richard madden

1917

1917 est sans doute le film événement de ce début d’année. Déjà reparti des Golden Globes avec les prix du meilleur film dramatique et du meilleur réalisateur, et nommé dix fois aux Oscars, le long-métrage de Sam Mendes mérite amplement toutes ses récompenses. Inspiré par les récits de son grand-père qui a combattu durant la Première Guerre mondiale, le réalisateur britannique nous raconte la périlleuse mission de deux soldats chargés de transmettre un message d’une extrême importance à un autre bataillon pour éviter la mort de 1600 soldats. Mais surtout, Sam Mendes a choisi de construire son film comme un gigantesque plan-séquence qui le transforme alors en une expérience aussi immersive qu’impressionnante. (suite…)

Rocketman

Il aura fallu presque vingt ans pour que ce biopic consacré à Elton John voie enfin le jour. Si, dans un premier temps, Michael Gracey, le réalisateur de The Greatest Showman, devait prendre les commandes avec Tom Hardy en Elton John, c’est finalement le duo Dexter Fletcher-Taron Egerton qui a été choisi pour mettre ce projet à exécution. Les deux hommes se connaissent bien puisqu’ils avaient déjà travaillé ensemble sur l’excellent feel-good movie Eddie The Eagle (que je vous conseille absolument) et Dexter Fletcher était en terrain connu parce qu’il s’était chargé de terminer le montage de Bohemian Rhapsody après le départ de Bryan Singer. Si on ajoute à cela le fait que Taron Egerton avait chanté I’m Still Standing dans le film d’animation Sing et qu’Elton John faisait une apparition dans le deuxième Kingsman, je crois qu’on ne peut que se rendre à l’évidence que le duo semblait parfait pour cette production. Qu’en est-il du résultat final ? (suite…)

Cinderella

Cinderella

65 ans après son dessin animé, les productions Disney nous proposent un nouveau film, cette fois en prises réelles, inspiré du conte Cendrillon de Charles Perrault. On aurait pu penser que cette version de 2015 nous offrirait son lot de nouveautés et de modernité, à l’image des autres réinterprétations des contes qui ont débarqué sur nos écrans ces dernières années (Alice in Wonderland, Snow White and the Hunstman, Maleficent). Et bien non : le film est une simple copie du dessin animé de 1950. Il diffère uniquement dans sa volonté d’approfondir la personnalité de certains personnages, notamment la belle-mère, brillamment interprétée par Cate Blanchett, ou le père de Cendrillon. (suite…)

A Promise

A Promise

Ce film avait tout pour réussir : une histoire adaptée d’un roman à succès, un réalisateur expérimenté et un trio d’acteurs cinq étoiles. Malheureusement, le résultat n’est pas à la hauteur des attentes. La réalisation est trop bancale, trop « française », pas assez maitrisée. Les acteurs se perdent dans (suite…)