tilda swinton

The French Dispatch

S’il y a bien un cinéaste qui sort des sentiers battus, c’est Wes Anderson. Le réalisateur américain n’a cessé de peaufiner son style au fil des productions et la dernière en date, The French Dispatch, ne fait pas exception. Personnellement, je dois avouer que je ne suis pas une grande adepte de ses films, bien que je ne les aie pas tous vus. Je reconnais en revanche la singularité et l’originalité de son cinéma qui a au moins le mérite d’être à l’opposé de ce qui se fait actuellement. Mais il faut dire qu’avec un casting aussi impressionnant qu’alléchant (coucou Timothée Chalamet), il était difficile de ne pas succomber à la tentation de découvrir son dernier projet. Même si la déception fut malheureusement au rendez-vous.

(suite…)

The Personal History of David Copperfield

Considéré pour beaucoup comme l’un des chefs-d’œuvre de Charles Dickens, The Personal History of David Copperfield a eu le droit à une nouvelle adaptation sur grand écran réalisée par le cinéaste écossais Armando Iannucci (The Death of Stalin). Situé en pleine époque victorienne, le film raconte le parcours initiatique du jeune David Copperfield, de son enfance tourmentée jusqu’à ce qu’il devienne un véritable gentleman et un auteur à succès. (suite…)

The Dead Don’t Die

Bien que le Festival de Cannes soit l’un des plus grands rendez-vous de l’année pour le cinéma, il n’a jamais fait partie de mes festivals préférés. J’admets toutefois que la programmation de cette édition est plutôt alléchante et j’ai profité d’une avant-première dans mon cinéma pour visionner le film d’ouverture comme les festivaliers : The Dead Don’t Die, réalisé par Jim Jarmusch. J’avoue que ce long-métrage constituait ma première découverte de l’univers du cinéaste américain, la critique ne pourra donc pas replacer cette œuvre dans la filmographie (mais peut-être que ce n’est finalement pas une mauvaise chose).

The Dead Don’t Die se déroule dans une petite ville américaine. Plutôt tranquille en apparence, elle va toutefois être le terrain d’événements étranges qui aboutiront sur une invasion de zombies qu’un trio de policiers va tenter d’arrêter. (suite…)

Isle of Dogs

Dans un Japon dystopique, une épidémie de grippe canine se propage chez les chiens de la ville de Megasaki. En réaction, le maire décide d’envoyer tous les chiens en quarantaine sur une île de déchets. Un jeune garçon de 12 ans, Ataki, vole un avion et se rend sur place pour retrouver son chien Spots. Une fois sur l’île et aidé d’une meute de cinq chiens, il va découvrir qu’une conspiration menace la ville…

Nouveau film issu de l’imagination de Wes Anderson, Isle of Dogs est un petit bijou d’animation réalisé en stop-motion. (suite…)

Okja

Au moment de la création de ce blog, j’avais décidé de consacrer des critiques uniquement aux films que je voyais dans les salles, réservant mes articles coups de cœur disponibles en DVD pour des films vus sur d’autres plateformes (TV, DVD, plateforme de vidéo en ligne, etc.) et méritants d’être mis en lumière. Mais aujourd’hui, je vais déroger à cette règle pour vous parler d’Okja, disponible depuis le 28 juin sur Netflix. Vous en avez peut-être déjà entendu parler à cause notamment de la polémique qu’il avait créée durant le festival de Cannes : le film était sélectionné mais Netflix avait précisé qu’aucune sortie en salle n’était prévue. Loin de moi l’idée de rentrer dans le débat de « faut-il interdire les productions Netflix dans les festivals ? » : je pense qu’il faut avant tout parler du film, si ce dernier en vaut la peine. Et c’est le cas. (suite…)

Doctor Strange

doctorstrange

Le Doctor Stephen Strange est un talentueux neurochirurgien. Après un accident de voiture qui le prive de l’usage de ses mains, il part au Népal à la recherche d’un remède miracle. Là-bas, il fait la rencontre de « L’Ancien » qui lui montre comment utiliser la magie. Les techniques qu’il va apprendre vont alors lui permettre de découvrir tout un monde caché rempli de mysticisme et de dimensions alternatives…

Encore une nouvelle recrue de Marvel qui nous fait l’honneur de débarquer sur nos écrans ! Je crois que ça ne s’arrêtera jamais. Autant vous prévenir tout de suite, les créateurs n’ont pas pris la peine de nous pondre un scénario original. Au contraire, le film respecte tous les codes d’un « premier » opus censé introduire un super-héros : (suite…)