Split

split

Trois jeunes filles sont kidnappées sur un parking et séquestrées dans un sous-sol. Elles doivent faire face à leur ravisseur, Kevin, dont la psychiatre a déjà diagnostiqué 23 personnalités différentes. Et la 24e est sur le point de se manifester…

Ce nouveau thriller psychologique signé M. Night Shyamalan (Sixième Sens, The Village) est une petite réussite ! Tout semble réuni pour nous faire passer une belle séance : une tension qui monte crescendo, un suspense très bien géré, un bon rythme (alors que le film atteint presque les deux heures – comme quoi, c’est possible), une musique stressante à souhait et un soupçon d’humour.

A l’aide d’une caméra filmant souvent en gros plan (surtout les visages), on ressent bien l’étroitesse de l’endroit où les filles sont retenues captives. Certains plans rappellent d’ailleurs 10 Cloverfield Lane même si Split est plus « ouvert » notamment grâce aux rencontres avec le Docteur Fletcher (Betty Buckley) qui ont lieu dans son appartement. Les dialogues qu’elle partage avec Kevin permettent d’en apprendre davantage sur ces fameuses personnalités. Mais je ne m’étalerai pas plus sur l’intrigue de peur de révéler des aspects importants.

Le film ne serait certainement pas le même sans l’éblouissante performance de James McAvoy. Ceux qui me lisent depuis longtemps savent à quel point je vénère cet acteur. Alors forcément, mon objectivité en prend un coup mais je crois parler pour beaucoup en disant qu’il est tout simplement incroyable dans ce rôle. Il sait tout faire ! Il est tour à tour terrifiant, touchant et parvient même à nous faire rire quelques fois. Son jeu donne vraiment de l’ampleur au film et on arrive facilement à distinguer les personnalités : tout est subtile et maîtrisé à la perfection. Le personnage interprété par la jeune Anya Taylor-Joy est tout aussi intriguant – un mystère d’ailleurs accentué par les flashbacks occasionnels retraçant son enfance.

Un petit regret ? La fin. Alors oui, le fameux twist final cher à M. Night Shyamalan est bien présent mais personnellement, il ne m’a fait ni chaud ni froid (je sais pourquoi mais je ne veux pas spoiler…). Et pour être totalement honnête, le film a une telle dimension psychologique que j’en attendais peut-être un peu plus. Mais cela ne gâche pas le plaisir de voir James McAvoy s’éclater dans l’interprétation de ces différents rôles !

 

+ : James McAvoy, James McAvoy et James McAvoy

 : la fin pas assez barjo à mon goût

LA scène : l’enchaînement des personnalités…

  • Note : 4,25 / 5

 

 

 

10 commentaires

  1. Je suis très contente de lire ta critique car la bande-annonce m’a fascinée et puis James McAvoy est un acteur que j’adore (moi non plus je ne suis pas objective !!) et franchement je le vois parfaitement dans ce rôle qui pourtant doit être vraiment très galère à interpréter vu le nombre de personnalités !!
    Bref tu m’a confirmée dans mon envie de voir le film (reste à trouver le temps : je n’ai toujours pas vu La La land non plus !)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.