Captain Fantastic

captain-fantastic

Dans les forêts du Nord-Ouest des Etats-Unis, un père élève ses six enfants loin de la société. Mais quand une tragédie frappe la famille, ils doivent quitter leur petit paradis. La découverte du monde extérieur ne sera pas évidente, tant pour les enfants que pour le père qui sera forcé de remettre en question son système d’éducation.

Captain Fantastic (non ce n’est pas le titre du nouveau Marvel) a fait beaucoup parler de lui dans plusieurs festivals dans lesquels il a remporté des prix (Festival de Cannes, Seattle, Deauville ou encore Sundance où il a été présenté en première mondiale). Il est finalement sorti sur nos écrans mercredi dernier et une chose est sûre, l’attente en valait la peine !

L’histoire est forte intéressante et a le mérite de nous faire réfléchir : l’éducation du père nous semble, dans un premier temps, complètement saugrenue. Mais plus le film avance, plus on comprend les valeurs inculquées par le père et comment elles vont servir aux enfants dans leur futur. De plus, certaines critiques qu’il fait de la société nous paraissent totalement justifiées. Ce n’est évidemment qu’à partir du moment où ils quittent leur forêt qu’on voit les limites de ce mode de vie. Cela se transcrit bien sûr dans les scènes où les systèmes d’éducation se confrontent (notamment lors d’un repas de famille qui tourne au vinaigre). Néanmoins le film ne se veut pas moralisateur et c’est l’un des aspects les mieux traités : le père se bat pour ses convictions tout en reconnaissant au fil de l’histoire qu’il a commis des erreurs. L’émotion est également au rendez-vous, même si par moment elle parait un peu facile.

Le casting est lui-aussi très réussi. Si, chez les enfants, les acteurs ne sont pas très connus (à part George MacKay que personnellement j’aime beaucoup), le père est incarné par un Viggo Mortensen (Aragorn dans le Seigneur des Anneaux) épatant et complètement habité par le rôle. Les rumeurs pour une possible nomination aux Oscars sont déjà lancées et on les valide !

Il manque toutefois au film un petit quelque chose qui aurait pu en faire un vrai coup de cœur. Peut-être est-ce dû à l’intrigue interne de la famille qui tourne quelque peu en rond. Peut-être est-ce dû au trop grand mélange de genres (drame, comédie sociale, road trip, film sur la paternité, portrait de famille, etc.). Difficile à dire.

Quoi qu’il en soit, Captain Fantastic est un film qui ne nous laissera pas indifférents et qui nous poussera sans doute à repenser un peu notre système d’éducation et d’instruction. A voir !

 

+ : histoire originale, film non moralisateur, casting au top

 : manque un petit quelque chose, trop de genres

LA scène : le repas de famille

  • Note : 4 / 5

 

 

7 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.